DU  RÊVE  À  LA  RÉALITÉ

Quand on était petit, on nous reprochait souvent d’être dans la lune. Aujourd’hui, les grands de ce monde sont prêts à dépenser des fortunes pour aller y faire un tour, ou du moins s’en approcher, les idées bien à l’étroit dans leurs fusées. L’autoroute du soleil, ce n’est plus assez chic pour eux. Jusqu’au jour où le premier crash à mille millions de dollars les fera redescendre sur terre, avant de les expédier illico dans l’au delà. La voie la plus rapide du rêve à la réalité n’est pourtant pas si difficile à emprunter. Pour qui sait regarder et voyager plus loin, elle ne coûte pas un centime.

 

EN  RIRE  OU  EN  PLEURER  ?

BAC 1

Chaque année, les perles du baccalauréat valent leur pesant de cacahuètes. En voici un florilège désarmant ci-dessous (cliquer sur la photo pour l’agrandir). On comprend mieux l’augmentation du nombre de suicides parmi le corps enseignant… Par moments, on finit par se demander si certaines de ces inepties ne proviennent pas de la plume d’humoristes plus ou moins inspirés. Que nenni. Des amis professeurs me confirmaient récemment que, non seulement ce type d’âneries contaminait de plus en plus de copies, mais qu’à l’oral, leurs auteurs s’entêtaient souvent à les justifier par des argumentations aussi délirantes qu’ahurissantes. Le “Vu à la télé” qui estampille certaines mauvaises publicités se transforme chez eux par un “Vu sur internet” qui vaut toutes les confirmations du monde. (suite…)

UMBERTO  ECO

« LES RÉSEAUX SOCIAUX ONT DONNÉ LE DROIT À LA PAROLE À DES LÉGIONS D’IMBÉCILES QUI, AVANT, NE PARLAIENT QU’AU BAR ET NE CAUSAIENT AUCUN TORT À LA COLLECTIVITÉ. ON LES FAISAIT TAIRE TRÈS VITE. AUJOURD’HUI, ILS ONT LE MÊME DROIT DE PAROLE QU’UN PRIX NOBEL. »

I  KISSED  A  GIRL


Pour faire suite, dans un registre très contemporain, à la bisexualité de Jules César (sujet édité avant-hier sur ce blog), la chanson “I Kissed a Girl”, écrite et popularisée par Katy Perry, ne pouvait tomber plus à propos. Abordant le sujet par son versant féminin, vidéo-clippé dans un style délicieusement séditieux, le thème de la bisexualité y est traité de manière décomplexée et troublante. À l’époque de sa sortie, en 2008, les producteurs se montrèrent assez frileux concernant sa promotion. Ils redoutaient une polémique, potentiellement préjudiciable à la carrière de leur artiste. Katy Perry en décida autrement et bien lui en prit. (suite…)

SAVEAFOX


Ils s’appellent Archer, Jagger, Shadow, Dixiedo, Vixie, Waverly, Felix, Muttias, Luka, Jabraska, Esmae, Malachi, Valentine, Bongo, Banjo, Emmie, Jack, Sophie, Mala, Kipper, Francesca, Nikita, Jamison, Duchess, Skeeter, Loki, Oakley, Winter, Floofala et tant d’autres qui étaient voués à une mort certaine. Tous ces renards ont trouvé refuge et secours auprès de Mikayla Raines et de son organisation à but non lucratif : “SaveAFox” (Sauvez un Renard). (suite…)

OTAGE AU FOYER
HOSTAGE AT HOME

Ménage, lavage, repassage, couture, vaisselle, rangement… la journée d’hier a défilé à une allure vertigineuse sans que je m’en aperçoive. Résultat final : j’ai pris 24 heures de retard dans mes travaux de lecture et d’écriture ! Quelquefois, j’ai vraiment l’étrange impression d’être prisonnière des tâches ménagères… Et mon ami qui, le soir en rentrant, me balance froidement : « Quelle chance tu as, avec ce temps, d’être restée bien tranquille toute la journée à la maison »…

House work, washing, ironing, sewing, wash-up, tidying-up, yesterday went by at full speed without I could notice it. As a result, I am 24 hours late in my reading and writing work. Sometimes I have this strange feeling of being prisoner of my household job… And my boyfriend, coming back home in the evening, hurls at me: « With the weather outside, how lucky you are to have been able to stay all day quietly at home »…

MAI, MAI, MAI…

Ce mois ne fait-il vraiment que ce qui lui plait ? Ça commence le 1er mai par une fête du travail qui, dès 1890, pousse les manifestants à défiler avec un triangle rouge à la boutonnière, symbolisant la journée divisée en trois parties égales : travail, sommeil, loisirs. La fleur d’églantine assure ensuite un bref relais avant que le brin de muguet ne reprenne le dessus, et le devant de la scène. En 1561, Charles IX avait déjà adopté la coutume d’offrir des brins de muguet aux dames de la cour en ce premier mai décidément bien inspiré. (suite…)

LEÇON  DE  BOTANIQUE


Dix minutes de réflexions pertinentes, de bon sens et de philosophie de la part du botaniste émérite Francis Hallé, ardent défenseur des végétaux et de de la forêt primaire… Le tout assorti d’une leçon de biologie, avec un premier principe essentiel et implacable : ne jamais faire confiance à l’être humain en matière d’écologie et de préservation de la nature.

NÉE  UN  28  AVRIL

Son père est d’origine mexicaine. Sa mère est d’ascendance québécoise et danoise. Pour beaucoup, elle correspond au type classique de l’actrice latina alors qu’elle-même se définit comme une Américaine de troisième génération, sans avoir jamais ressenti aucune attache à une “race” spécifique. Sa carrière en tant qu’actrice échappe également à toute classification conventionnelle. Peut-être est-ce là l’une des caractéristiques profondes de sa personnalité : un refus d’entrer dans la norme et d’accepter les étiquettes que l’on colle trop facilement sur les apparences ? (suite…)