ANNIVERSEAU


« À quoi tu pouvais bien ressembler quand tu avais vingt ans ? Comment tu te maquillais en jeune trav ? C’est une question que je me suis souvent posée… » me demandait l’une de mes meilleures copines, de trente ans ma cadette, en léchant les bougies qu’elle retirait avec précaution d’un gros gâteau trop crémeux à mon goût. J’ai exhumé de mes archives cette photo prise par un ami très cher, aujourd’hui disparu. « La vache ! me dit-elle, t’aurais pu être une top escort internationale ! À Monaco, Dubaï ou Genève, t’aurais fait un carton »… Pan ! Champagne pour tout le monde ! (suite…)

UNE  POLITIQUE  D’UN  AUTRE  GENRE

Mardi 19 janvier 2021, la nomination de Rachel Levine au poste de ministre adjointe à la santé, au sein du gouvernement de Joe Biden, a été qualifiée de “première historique”. C’est en effet la toute première fois qu’une femme d’origine transgenre accède à un tel niveau de responsabilité dans l’administration fédérale américaine. Une étape primordiale qui s’inscrit dans un parcours brillant. Et qui ne prête le flanc à aucune contestation, de quelque bord que ce soit. (suite…)

UN  PRÉSIDENT  EN  DIOR  ?


Un hybride d’Emmanuel Macron et de Charlize Theron qui s’adore en Dior ? C’est une séquence insolite qui a émergé sur la toile depuis quelques jours. Les spécialistes auront tout de suite compris qu’il s’agit d’un deepfake (ou hypertrucage, en français). Cette technique de synthèse d’images, fondée sur l’intelligence artificielle, permet de superposer des éléments audio et vidéo sur d’autres éléments pré-existants et de les intégrer dans décor ou un contexte différent. En l’occurrence, le canevas audiovisuel utilisé ici est celui du clip publicitaire du parfum “Dior J’adore”, lui même inspiré du Bain Turc peint par Ingres. Le corps de l’actrice américaine d’origine sud-africaine Charlize Theron, égérie du célèbre parfum depuis une douzaine d’années, n’a pas été modifié mais, sur son visage, ont été plaqués les traits du président français. Emmanuel Macron, paré d’or et de jouvence féériques, se retrouve ainsi plongé dans la chaleur délicate et suave d’un hammam féminin. De cette illusion naît un personnage androgyne troublant, mi-familier, mi-fantasmagorique. On aimerait le voir s’élever et devenir le chantre d’un nouveau credo, l’éclaireur de nouvelles perspectives, tel un champion de l’égalité des genres. Mais on redoute sitôt qu’il ne sombre dans des fragrances enivrantes et mielleuses, qu’il ne s’abîme à la source du luxe et de l’opulence. Comme une sorte de deepfake du pouvoir et des bons sentiments.

START  ME  UP

Une photo d’archive, datée de 1945, montre Keith Richards tenu en laisse par sa mère Doris, lors d’une promenade en ville, dans l’Angleterre d’après guerre. Un cliché qui en dit long sur cet enfant de deux ans qui deviendra plus tard le guitariste leader des Rolling Stones. Son regard est sombre. Le harnais est serré et la bride est courte, réduisant la marge de manœuvre au strict minimum. Il traîne quelque chose qui ressemble un peu à un manche de guitare, comme celles qui seront furieusement éclatées sur scène. Se dégage une impression frondeuse, comme la naissance d’une rébellion obscure, quelque part entre I Can’t Get No Satisfaction, Paint It Black ou You Can’t Always Get What You Want. À 77 ans, ce dinosaure du rock continue à étonner tous ceux qui ne donnaient pas cher de sa peau à cause de sa consommation de drogues variées et ses excès en tous genres. Il a même vidé une partie de l’urne funéraire de son père en mélangeant les cendres de son défunt papa avec ses rails de coke ! Sa longévité demeure une énigme pour le corps médical. Une chose est certaine : aujourd’hui, plus personne ne peut se vanter de le tenir en laisse. Il promène son extravagance burinée comme un vagabond du rock’n roll, toujours prêt à siffler d’autres coktails. Avec un zest de Brown Sugar, Sympathy for the Devil et Hot Stuff.




JIM  CARREY


L’acteur canado-américain James Eugene Carrey, dit Jim Carrey, a 59 ans aujourd’hui. Étant donné que, cette année, son anniversaire tombe un week-end, et que l’énergumène n’est pas du tout près de prendre sa retraite, il était de bon ton de montrer à quoi celui-ci passe son temps libre… 

LA  FRIMOUSSE  DES  FRIMAS


L’hiver et son premier épisode neigeux a pointé le bout de son nez sur une grande partie du pays ce week-end. Il paraît que la météo devrait changer de visage et se radoucir la semaine prochaine.