TALENT  AIGUILLE


Je pensais cela proprement impossible, du moins avec une telle aisance. Et pourtant Markissa le fait, avec une belle élégance. Tenir en équilibre sur des ballet heels ou des ballet boots (comprenez ballerines aiguilles) est déjà une véritable prouesse. Bon nombre de celles qui s’y sont essayées se sont le plus souvent contentées de rejoindre rapidement un canapé ou un tabouret de bar pour n’en plus bouger de la soirée. Markissa Moore, incroyable mannequin russe, va plus loin et plus vite que tout le monde. Avec un naturel qui défie les lois de la gravité et de l’anatomie humaine, elle chemine de façon sublime, et sans efforts apparents, sur ce piédestal si difficile à dompter. Elle a découvert ce talent très pointu relativement tard mais a rapidement progressé dans cet art déambulatoire très particulier. Moulée dans des tenues de latex qui accentuent encore le charme irréel de ses déplacements, elle se joue de tous les terrains et de toutes les contraintes avec un petit sourire mutin. Markissa n’est pas la reine des ballet heels. Elle en est l’impératrice.

COT  COT  GIRLS


Cela pourrait s’appeler “Œufs de Pâques, suite et fin”, ou encore “Couvée Spéciale”. On ne s’en est pas rendu compte tout de suite, mais c’est aujourd’hui une certitude : la danse des canards et gangnam style ont eu une descendance fin 2014 ! (suite…)

HELLLO  STTELLLA  !!!

Sttellla, avec deux T et trois L, parce que l’artistique verse toujours dans l’excès.

Transformiste musical sachant travestir le sens des mots autant que la résonance des notes, Sttellla (alias Jean-Luc Fonck, son créateur fou) est un ovni de la fantaisie depuis près d’un demi-siècle. Sa recette favorite est une sorte de choucroute de la chanson francophone, flambée à la bière belge.

Un avant-goût de cette gourmandise auditive ? Il suffit de déguster « De James Bourg à Gainsbond », un met de choix et une composition savoureusement assaisonnée à la sauce séries tv cultissimes !

GOD  BLUSH  YOU  !

Spéciale contribution made in Japan, qui nous est adressée par notre amie Patsy,  et qui prolonge la vidéo publiée ici le 16 mars (vendredi dernier) sous le titre Make Up For Everyone ! Ce second clip peut également être envisagé sous la forme d’un petit jeu amusant, avec la consigne suivante : « Saurez-vous retrouver le garçon qui se cache parmi les étudiantes présentes dans cette pièce » ?

MUCHAS  GRACIAS  JOSÉ  GARCIA

Que tout le monde lève son verre pour les 52 balais de José Garcia ! Si l’acteur franco-espagnol est né à Paris le 17 mars 1966, c’est parce que ses parents décidèrent de laisser le franquisme et la pauvreté de l’autre côté des Pyrénées dans les années 1950. Les hôtels particuliers du seizième arrondissement parisien leur fournirent les emplois de gens de maison propices à un nouveau départ. Gavroche de Galice, leur fiston passa les seventies à affoler ses enseignants. La seule école dans laquelle il excellait était celle du rire. L’obtention d’un BEP de comptabilité et un devancement d’appel du service militaire furent les deux seules concessions raisonnables qu’il céda avant de s’engager dans le domaine dont il avait toujours rêvé : le spectacle. (suite…)

MAKE  UP  FOR  EVERYONE  !


Pourquoi le maquillage serait-il réservé à un genre plutôt qu’un autre ?
Vous aussi, éveillez la différence qui est en vous !

Why make up would be dedicated to one single gender ?
Remake you up too !

NEW  LOOKS  AND  COOL  NEWS

Ma fille Morgane (à droite) et sa copine Juliette (à gauche) croisent les doigts (au centre) et ouvrent le parapluie en cas de pépins post NPA (Neuilly-Passy-Auteuil). Elles entament un nouveau cursus à Sciences Politesse et HEC (Hautes Études Courtoisie) afin d’étoffer leur bagage relationnel en même temps que leur garde-robe. Ces deux Mary Poppins parisiennes ont décidé de s’investir dans la haute culture sous toutes ses coutures. Outre une agence ès conseil matrimonial et very hot finance, elles préparent un ouvrage de référence sur les bonnes manières et le savoir-vivre en milieu favorisé. La baronne Nadine de Rothschild en tremble déjà.

ASTUCE  D’UN  AUTRE  GENRE


Après une soirée et une nuit pas forcément maîtrisées de bout en bout, vous découvrez un squatter d’oreiller endormi à vos côtés. A priori ce n’était pas le bon choix, mais comment en avoir le cœur net ? Comment avoir la preuve que ce mec est un bon gros naze ? Et surtout, le cas échéant, comment vous débarrasser le plus rapidement possible de cet inconnu embarrassant ? Ne cherchez plus : la réponse et le mode d’emploi sont détaillés dans la vidéo ci-dessus.