COT COT GIRLS


Cela pourrait s’appeler “Œufs de Pâques, suite et fin”, ou encore “Couvée Spéciale”. On ne s’en est pas rendu compte tout de suite, mais c’est aujourd’hui devenue une évidence indéniable : la danse des canards et gangnam style ont eu une descendance hybride fin 2014 ! (suite…)

LA GUERRE DES EGGOS



En ouvrant mon frigo d’après Pâques, j’ai eu beau leur expliquer que la fête était finie, les œufs n’ont pas voulu quitter leur travestissement. Ils ont prétendu que moi, je le faisais toute l’année !

 

COCO  GIRLS

J’en ai souvent entendu parler. Je n’en ai jamais rencontré… que ce soit à Pâques ou à la Trinité, ou à n’importe quelle occasion, et encore moins par un petit matin frisquet dans mon jardinet. À croire que le concept des meufs de Pâques n’ait toujours été qu’une gigantesque arnaque fantasmatique… destinée aux pauvres cloches qui veulent encore y croire, et qui, année après année, finissent invariablement par se retrouver chocolat. Sans la moindre cocotte à leurs côtés.

PETIT RAPPEL PÉDAGOGIQUE


Et par quel miracle les cloches peuvent-elles s’envoler ? Et comment un lièvre peut-il pondre des œufs ? Et pourquoi Pâques ne tombe pas à la même date chaque année ? Pour répondre à toutes ces questions, que le catéchisme et les chocolatiers n’ont pu débrouiller dans vos cerveaux embrumés et impénitents, Brigitte Boréale revêt ses plus beaux atours : un mix de cloche, lièvre et œuf de Pâques enrubanné… Et de rugbywoman fermant le débat avec une conclusion en forme de transformation, notion essentielle déterminant toute la symbolique de cette célébration pascale.

FABLE AFFABLE


LE LIÈVRE DE PÂQUES NE SERAIT-IL PAS UN PEU TRANSGENRE ?
CE N’EST PAS VRAIMENT ÉTRANGE ET ÇA M’ARRANGE.
LA DIFFÉRENCE N’EST JAMAIS UN MAUVAIS GENRE.
SEUL COMPTE L’AMOUR… ET SES MÉLANGES.