LA VÉRITÉ SANS BORNE


En découvrant la une du Journal du Dimanche, avec ce gros titre « Je ne mentirai pas aux Français », je me suis demandé qui, en France ou ailleurs, pouvait encore être assez naïf, ou attardé, pour croire pareille énormité. Plus une personnalité politique, homme ou femme, monte dans l’échelle hiérarchique, plus elle est contrainte à la fabulation, la dissimulation, la compromission, l’invention et tant d’autres déviations qui ont toutes pour socle premier le mensonge et l’hypocrisie. Alors, la première des ministres… pensez voir ! Qu’un journaliste et un rédac’ chef osent prôner si haut et si fort la thèse de la sincérité appliquée à Élisabeth Borne relève, au mieux d’une subornation navrante, au pire d’une déficience mentale inquiétante. Comment un être sensé peut-il encore aujourd’hui exprimer une telle allégation et croire qu’on peut le croire ? Cette question ne mérite pas que l’on s’y attarde outre mesure. Dans tous les cas, elle donne une réponse très signifiante quant au caractère servile du support qui se prête à ce fayotage grossier. En guise de synthèse, ce dessin de Dany est autrement plus convaincant :

INCONVENANCE JOURNALISTIQUE


Quelques jours avant le second tour des élections présidentielles de 2022, Michel Onfray était invité sur le plateau de BFMTV. Face à lui se trouvait un exemple phénoménal de mauvaise foi, pour ne pas dire de malhonnêteté intellectuelle, en la personne d’Allopine de Mahbrele. Mille excuses par avance s’il m’arrive parfois d’écorcher les patronymes, mais c’est un de mes défauts. J’ai toujours eu un peu de mal à retenir les noms des personnes pour lesquelles je n’ai aucune estime. Récemment, j’ai revisionné ce grand moment de tartufferie journalistique et je n’ai pu résister à l’envie d’en faire une petite analyse de texte…

(suite…)

“ 1970 ”


Elle s’appelle Reina del Cid et cela fait un petit moment que je la suis sur internet. Rachelle Cordova, pour l’état civil, est une chanteuse guitariste américaine originaire de Minneapolis, dans le Minnesota (USA). Avec sa complice Toni Lindgren à la guitare électrique, elle a repris avec brio bon nombre de standards pop. Durant ces dix dernières années, elle a sorti quatre albums originaux : Blueprints, plans en 2012, The Cooling en 2015, Rerun City en 2017, et Morse Code en 2019. Un cinquième, intitulé Candy Apple Red, vient d’arriver en cette fin avril 2022. Parmi les titres proposés, “1970” est un petit bijou de musique et de poésie. C’est l’histoire de…

(suite…)

RECONVERSION


La cascade métallique montait et descendait entre les rubans noirs qui lui servaient d’accoudoirs. Des espionnes nombreuses aux talons effilés et bruyants glissaient verticalement sur son va et vient. Peu de hasard, trop de paroles. Toujours la séduction. Et l’essentiel qui s’envole. Autour des tables rondes 1900, les sourires de bistrot fleurissaient bon train malgré le climat peu propice. Pas encore… Quelques belles éphémères attendaient la providence au premier rang de terrasses plus ou moins bien famées. Les jambes à la lumière, l’espoir sur le nylon ; leur cœur dans ces moments-là battait en veilleuse.

(suite…)