CLAIRS PRÉSAGES

On évoque souvent la blanche colombe, symbole de paix et de pureté, mais plus rarement la sombre palombe, nimbée de mystère et drapée de sensualité. Dans l’Europe chrétienne, de nombreux crétins ont déprécié les oiseaux au plumage noir, sous prétexte qu’ils portaient malheur. Les mythologies nordique, gréco-romaine, celtique, ainsi que les cultures inuit et amérindienne leur ont octroyé un tout autre statut : celui de médiateur entre la vie terrestre et lau-delà, entre le monde visible et invisible. Et lorsqu’une étrange apparition me renvoie à cette interprétation, venant interroger ma foi et mon surmoi, je ne sais plus vraiment vers quel monde je préférerais m’envoler.

HALTE AU JEUNISME !

Combien de jeunes bimbos dénudées ont été photographiées chevauchant fièrement des grosses cylindrées, ou nonchalamment accoudées au réservoir d’un bolide à deux roues ? Des milliers, si ce n’est des millions. Il est grand temps de rompre avec cette banalité affligeante et de proposer une autre version de la bikeuse du XXI° siècle. La nouvelle génération d’easy rideuses est en marche.

LET IT BE

Que les fidèles du monde entier soient rassurés. Si le pape a effectivement connu une légère alerte en cette période pascale, les nouvelles et les images en provenance du Vatican sont réconfortantes. Ici revient le soleil. Personne n’aura à supporter un trop lourd fardeau car les abbés rôdent… murmurant des paroles de sagesse, en compagnie de Mother Mary. Ainsi soit-il.

LE LIÈVRE DE PACS

LE LAPIN DE PÂQUES NE SERAIT-IL PAS UN PEU TRANSGENRE ?
CE N’EST PAS VRAIMENT ÉTRANGE ET ÇA M’ARRANGE.
LA DIFFÉRENCE N’EST JAMAIS UN MAUVAIS GENRE.
SEUL COMPTE L’AMOUR… ET SES MÉLANGES.

ISN’T THE EASTER BUNNY A BIT TRANSGENDER?
IT’S NOT REALLY STRANGE AND IT SUITS ME.
DIFFERENCE IS NEVER A BAD THING.
ALL THAT COUNTS IS LOVE… AND ITS MIXES.

UNE SOLUTION ANTITERRORISTE ?

Ce changement d’horaire qui fait régulièrement jaser dans les chaumières européennes et qui semble contrarier, ou du moins préoccuper, bien des gens l’espace d’un week-end, ne serait-il pas un début de solution contre certaines exactions terroristes ? Dans ce cas, il serait bon de ne pas limiter ces modifications horaires à une période d’inter-saison, mais de les multiplier à tout bout de champ, voire de les décréter et les imposer de façon aléatoire et inattendue, sur le modèle des interros surprises au lycée. On pourrait également étendre le concept aux périodes d’ouverture des établissements scolaires et des lieux publics. Ainsi, aucune personne mal intentionnée ne serait en mesure d’organiser et réaliser son terrible forfait à coup sûr. Il y a fort à parier que cette brillante idée révolutionnaire sera rapidement reprise à leur compte par nos dirigeants politiques, qui, nous l’avons tous et toutes remarqué, ne sont plus à une pétarade cérébrale près.