NOEL BLANC


Les cartes de vœux et les images de nos Noëls enfantins distillent des souvenirs et des sentiments bien plus chauds que les atmosphères et les hivers qu’elles dépeignent. C’est tout le paradoxe et toute l’alchimie d’une espérance insaisissable, qui fait de son rêve éveillé sa réalité endormie.

SANTA  PAUL


Après le « Happy Xmas » de John Lennon, le « Wonderful Christmas Time » de Paul McCartney était quasiment inévitable. Enregistrée début décembre 2018 à Liverpool, cette version met en scène une vingtaine de petits choristes que l’on croirait tout droit sortis de la parade des elfes au gilet jaune… La chanson de Paul est sans doute moins riche en délicieuses ambigüités que celle de John, mais elle a le mérite d’être très fédératrice et de se prêter à des adaptations surprenantes, telle celle concoctée par Jimmy Fallone en 2016. On y retrouve, entre autres, Scarlett Johansson, Matthew McConaughey, Reese Witherspoon, Seth MacFarlane, Tori Kelly and Sir Paul himself… for a singular a cappella rendition of « Wonderful Christmastime. »

50 ANS DÉJÀ


John Lennon a écrit cette chanson en 1971, avec un double objectif : écrire un chant de Noël qui soit également un hymne à la paix. Depuis cinquante ans, elle n’a pas pris une ride, tant au niveau de la mélodie que des paroles. Les interrogations qu’elle suscite sont toujours d’actualité. Et l’espoir que l’année suivante sera meilleure que la précédente subsiste, malgré les dénégations que la réalité s’évertue à lui opposer. But, so this is Chrismas. C’est cela aussi, la magie de Noël.

JOIE DE RECEVOIR


Vous êtes en panne d’inspiration et ne savez plus que lui offrir pour Noël ? Surprenez-le en déposant sous le sapin un présent magique qui exaucera son vœu le plus chair. Une idée cadeau lumineuse, qui peut aussi être recyclée à l’occasion de la fête des pères ou de la Saint Valentin

J & B


Joanna et Barbara sont deux de mes amies les plus originales, et expertes en œnologie, deux qualités qui vont souvent de pair. Entre nous, on les surnomme J&B. Malheureusement, leur plus grand défaut est une rivalité de tous les instants. Telles deux sœurs ennemies, elles ne cessent de se chicaner à tout bout de champ et ont la fâcheuse habitude de prendre les autres à témoin afin de les départager. Cette année, elles ont décidé d’ériger un sapin de Noël particulier, qui ne perdrait pas ses aiguilles et resterait toujours verre. Une fois leur réalisation terminée, elles ont fait appel à moi pour que je décrète quelle était la décoration d’intérieur la plus belle. Bien incapable de prendre une décision en faveur de l’une ou de l’autre de ces créations, que je trouvais toutes deux remarquables, j’ai prononcé un match nul que je pensais définitif. C’était méconnaître leur opiniâtreté et leur esprit de compétition. Hier matin, elles m’ont convoquée derechef, en me sommant de rendre un nouveau verdict, cette fois à propos de leur décoration d’extérieur.

CHARLIZE MACRON

Il y a presque un an, cette réalisation étonnante, signée par un créateur nommé Orkblutt, m’avait littéralement fascinée. Alors que la publicité qui a servi de canevas à cette œuvre remarquable profite des fêtes de fin d’année pour repasser allégrement sur nos écrans, je ne peux m’empêcher de repenser à sa déclinaison deepfake, qui surpasse le clip original en tous points. Proposer à nouveau cette évocation délicieusement surréaliste ci-dessous (avec son explication) m’a semblé une obligation. Pour un peu, on y verrait les prémisses de l’avènement d’un président trans…


Un hybride d’Emmanuel Macron et de Charlize Theron qui s’adore en Dior ? C’est une séquence insolite qui a émergé sur la toile depuis quelques jours. Les spécialistes auront tout de suite compris qu’il s’agit d’un deepfake (ou hypertrucage, en français). Cette technique de synthèse d’images, fondée sur l’intelligence artificielle, permet de superposer des éléments audio et vidéo sur d’autres éléments pré-existants et de les intégrer dans décor ou un contexte différent. En l’occurrence, le canevas audiovisuel utilisé ici est celui du clip publicitaire du parfum “Dior J’adore”, lui même inspiré du Bain Turc peint par Ingres. Le corps de l’actrice américaine d’origine sud-africaine Charlize Theron, égérie du célèbre parfum depuis une douzaine d’années, n’a pas été modifié mais, sur son visage, ont été plaqués les traits du président français. Emmanuel Macron, paré d’or et de jouvence féériques, se retrouve ainsi plongé dans la chaleur délicate et suave d’un hammam féminin. De cette illusion naît un personnage androgyne troublant, mi-familier, mi-fantasmagorique. On aimerait le voir s’élever et devenir le chantre d’un nouveau credo, l’éclaireur de nouvelles perspectives, tel un champion de l’égalité des genres. Mais on redoute sitôt qu’il ne sombre dans des fragrances enivrantes et mielleuses, qu’il ne s’abîme à la source du luxe et de l’opulence. Comme une sorte de deepfake du pouvoir et des bons sentiments.

CHATS PERCHÉS


Les décorations intérieures à l’occasion des fêtes de fin d’année font toujours la joie et l’admiration des petits et des grands.

Parmi les plus petits, certains peuvent toutefois avoir les boules et griller subitement un câble. Inutile alors de les enguirlander lorsque le mal est déjà fait. Prenez plutôt les devants et surveillez aussi attentivement que régulièrement votre Chat Pin de Noël.

LIGNE DE MAQUILLAGE


Noël approche, la Saint Sylvestre également. Les fêtes de cette fin d’année 2021 risquent toutefois d’être un tant soit peu frileuses ; la faute à ce rabat-joie de Covid 19 et sa guirlande de variants, qui semblent bien décidés à pourrir l’ambiance générale du mieux (ou du pire) qu’ils peuvent. Faites donc contre mauvaise fortune beau visage. Franchissez la ligne pour passer du côté des maquillages givrés. Prenez exemple sur votre sapin et changez la face du destin.