VIVE  LES  MARIAGES  GAIS  !!!


Qui a prétendu que l’église catholique n’était pas favorable aux mariages gais ? Et aux prêtres du même nom. Comme il est dit dans « Mamma Maria », la chanson bien nommée  de Ricchi e Poveri, qui est ici parfaitement choisie pour l’occasion : « Ha un filtro contro la gelosia e una ricetta per l’allegria. Legge il destino ma nelle stelle, e poi ti dice solo cose belle. Mamma Maria… » (Elle possède un philtre contre la jalousie et une recette pour la joie. Elle lit le destin mais dans les étoiles et ensuite elle ne te dit que des choses belles. Mamma Maria…) Dans son église joyeuse, ce prêtre distille l’allégresse avec un enthousiasme si communicatif que plus rien d’autre ne compte. (suite…)

La cravate : nœud du problème ou problème de nœud ?

black tie

Dire que s’il n’y avait pas eu la Guerre de Trente Ans en 1618, aristocratie protestante de Bohême contre autorité catholique du Saint Empire, les petits garçons n’auraient jamais été étranglés par le ridicule petit nœud pap’ des grandes réunions de famille et leurs pères garrottés par la classique cravate noire.

On doit la cravate aux Croates, comme on doit le porto aux Portugais, la canadienne aux Canadiens et les autruches aux Autrichiens… (suite…)

WHO’S WHO ?
QUI EST QUI ?

Who is the actor and who is the director ?
Who is watching who ?
Where is the stage and where is the backstage ?
The amazing thing with dolphins is that they raise huge questions to humans, pretending to respond to small sollicitations.

And always with a big smile !

Qui est l’acteur et qui est le metteur en scène ?
Qui est spectateur de qui ?
Où se trouve la scène et où se trouve la coulisse ?
Ce qu’il y a d’étonnant avec les dauphins, c’est qu’ils posent aux humains d’énormes questions en faisant mine de répondre à de petites sollicitations…
Et toujours avec le sourire !

BLACK  FRIDAY  ?

Un vendredi 13 susceptible de se transformer en vendredi noir pour les Parisiens ? La journée du 13 septembre 2019 risque fort de coïncider avec une pagaille monstre dans les transports en commun de la capitale. Près de 90 % des conducteurs de métro ont prévu de débrayer, entre 30 % et 50 % des conducteurs de trams feront de même, et plus de la moitié des conducteurs de trains sur le réseau RER sont également concernés par ce mouvement social de protestation contre la réforme des retraites. Du coup, certaines stations menacent même d’être fermées au public. Désemparée, la direction de la RATP cherche des solutions radicales pour contrer les grévistes puis inciter les conducteurs récalcitrants à changer d’avis et regagner rapidement leur lieu de travail.

RETRO – PENALTY


Notre brave Antoine Griezmann national vient de manquer deux penalties coup sur coup avec l’équipe de France, lors des qualifications pour l’Euro 2020. Le premier, contre l’Albanie, samedi dernier, s’était écrasé sur la barre transversale, tandis que le second, hier soir, a fini dans les gants du gardien de la modeste sélection d’Andorre. Si ces deux loupés magistraux n’ont pas hypothéqué la victoire finale des tricolores (4-1 contre l’Albanie puis 3-0 contre Andorre), ils déparent tout de même fortement sur le cv d’un des meilleurs attaquants au niveau mondial. À l’occasion de sa prochaine exécution, nous conseillons à notre ami Grizou le coup de la toupie, sous titré rétro-penalty, particulièrement efficace contre les gardiens de but qui ont tendance à anticiper en se jetant d’un côté ou de l’autre de leur cage.

INSUPPORTABLE

« Avez-vous remarqué comme on est bête quand on est beaucoup ? ». Cette citation de George Sand m’a toujours fascinée par son insondable vérité. On pourrait la conjuguer avec une autre formule, tout aussi inexorable, de Françoise Sagan : « Nous sommes peu à penser trop et trop à penser peu ». Que penser dès lors des rassemblements périodiques qui voient fleurir des crétineries aussi bêtes que méchantes dans les stades de football ? Banderoles débiles, insultes homophobes, éructations racistes, chants sectaires et vociférations primaires… plus ça va, pire c’est. On trouve même des journalistes dits sportifs capables de s’étonner que l’on s’en alarme, sous prétexte que cela fait partie de je ne sais quel folklore primitif ou tradition stupide. Au comptoir d’en face, qui se mue régulièrement en plateau de télévision ou en campagne de communication, des instances et des politiques en mal de notoriété jettent de l’huile sur le feu en proposant des remèdes aussi pernicieux que le mal.  Diffusé à la belle époque de l’émission quotidienne Le Set, sur Pink TV, il y a déjà quinze ans (sous l’œil affuté d’Éric-Emmanuel Schmitt), ce billet d’humeur colle étonnamment à l’actualité toujours aussi désolante du football et de ses supporters…
Et à l’implacable mécanique du nombre.

LA  POUTRE  DANS  TON  ŒIL

Que se passe-t-il au sein de l’actuel gouvernement brésilien ? Une folie imbécile l’aurait-elle soudainement transformé en cour d’école maternelle ? Après le président Jair Bolsonaro, qui s’était moqué du physique de Brigitte Macron sur Facebook, puis l’ambassadeur au tourisme, Renzo Gracie, qui avait traité la première dame française de dragon, c’est le ministre de l’économie Paulo Guedes qui vient d’en rajouter une couche en déclarant devant une assemblée de chefs d’entreprise brésiliens : « Cette femme est vraiment moche ». (suite…)