POUR NE PAS OUBLIER VANESA


Dans la nuit du 16 au 17 août 2018, Vanesa Campos, transgenre d’origine péruvienne, fut tuée par balle en plein bois de Boulogne. Quelques temps après, dans le cadre de son émission “Sept à Huit”, TF1 avait réalisé un reportage montrant la précarité et les conditions de vie plus que difficiles de ses amies sud-américaines. En mémoire de l’une et en soutien des autres, ce sujet méritait d’être revu un an plus tard. En sachant que rien n’a changé, et que, depuis la loi imbécile de pénalisation des clients votée en avril 2016, les choses ont même empiré. Ma grande amie Giovanna, dont le témoignage poignant devrait en toucher plus d’un, livre quelques explications supplémentaires sur un quotidien implacable.

POINTS  DE  DÉTAIL

Un petit conseil esthétique qui s’avérer judicieux par la suite : dans les pays fortement ensoleillés, évitez le port intempestif et répété des crocs !

L’AUTOROUTE  DU  SOMMEIL

Sur le parking d’une station service d’autoroute, par un soir de retour de vacances, des badauds s’étaient attroupés autour d’un magnifique camion à l’arrêt. Moteur coupé mais tous feux allumés, ce semi-remorque imposant avait des allures de super-truck américain. Il distillait aussi un certain mystère. Le jeu et la disposition de ses innombrables lumières, la peinture sombre de sa cabine, les motifs et inscriptions plus clairs qui s’en détachaient contrastaient de façon énigmatique avec ses vitres teintées et l’intérieur invisible de l’habitacle. Impossible de savoir qui hantait et animait ce monstre de métal… (suite…)

LE  CHEMIN  DE  LA  VIE

Plus ça va, plus je me méfie de la rubrique “anniversaire”. Je vais finir par me détourner systématiquement de cette machine à délaver les illusions. Sans aucun ménagement, elle vient d’essorer une ribambelle de souvenirs en m’annonçant sèchement que l’ami Mark Knopfler joue désormais dans le camp des septuagénaires ! Un instant incrédule, j’ai rapidement dû me rendre à l’évidence : naissance à Glasgow, en Écosse, le 12 août 1949. Le compte y est : 70 balais pour celui que je n’ai pas vu vieillir tant j’étais occupée à l’écouter ! (suite…)

ÉJECTION

Merci, cher Obélix, pour ce recadrage énergique. Ce geste, nous sommes des milliers à l’avoir rêvé en voyant débouler sur nos écrans celui qui ferait passer Benjamin Castaldi pour un premier prix de la Comédie Française. Sa façon insupportable d’ânonner un texte ringard à propos d’une énième recette miracle pour perdre du poids est l’une des pires publicités télévisées françaises jamais réalisées. On se demande même comment une telle daube a bien pu voir le jour en 2019, et surtout, comment cette niaiserie a pu être avalisée sans que ses promoteurs ne se doutent un instant de sa contre-productivité ? Aujourd’hui, bon nombre de parodies caustiques, de commentaires acerbes ou de dessins satyriques fracassent allégrement cette aberration publicitaire sur internet. Un retour de bâton comme j’aime.

AQUAPLANING  ?

11017553_439488772873224_288477463201258281_n

La météo avait pourtant mis en garde la France entière : semaine détrempée et précipitations conséquentes.

Ce matin, ma copine Océane me passe un coup de fil de détresse : « Je crois que je viens de noyer le moteur ; impossible de redémarrer ! »

Je lui demande si elle a bien vérifié les niveaux ?

Excédée, elle me répond qu’on n’est vraiment pas sur la même longueur d’ondes…

GRADUATE  82

Il est né le 8 août 1937 à Los Angeles (USA) et il vient de fêter ses 82 piges. Dustin Hoffmann est l’un des acteurs américains les plus attachants, non seulement à cause de son profil atypique d’antihéros fragile, sensible, versatile et follement séduisant de par une fausse vulnérabilité qui finit par devenir sa force, mais aussi par le choix des sujets qu’il a voulu approfondir à l’écran. (suite…)