AUTO-REVERSE

BB SATOR

Un soir de l’année 1991, alors que je venais à peine de quitter la Mayenne pour rejoindre l’Oise, le système auto-reverse de mon autoradio s’enraya subitement. Il était minuit pile et ma montre affichait 00:00. Mauvais présage que ce mauvais œil multiplié par quatre ? Fallait-il lancer un SOS ? Je fus tentée de faire demi-tour. Étais-je capable de (suite…)

COLLECTION  PRINTEMPS-ÉTÉ  2019


Vous ne savez vraiment pas quoi mettre pour déambuler sur les plages dans quelques semaines ? Ne mettez rien… ou presque. C’est le principe de base développé dans le Black Tape Project du styliste d’origine cubaine Joel Alvarez. Son concept ? Confectionner à même la peau de ses modèles des maillots de bain à l’aide de rubans adhésifs. Noirs, colorés ou métallisés, d’aspect mat ou brillant, ils sont découpés et disposés en bandes et pièces géométriques variées. L’idée a germé lors d’un shooting photo en 2008. Ses réalisations ont rapidement conquis les discothèques branchées du monde entier puis ont allégrement débordé jusqu’aux plateaux de mode. Fin 2018, elles ont fait un carton durant la Miami Swim Week (la fashion week la plus cotée en matière de créations et défilés de maillots de bain). Certes, il faut oser revêtir ce genre de parures… mais il faut aussi reconnaître que certains effets sont assez spectaculaires. Reste à savoir comment se passe ensuite le “déshabillage” et le retrait des adhésifs fixés sur les zones les plus sensibles…

Des nouvelles de Joanna / News from Joanna

Sainte Anne Paris

Des nouvelles de Joanna…

Depuis quelques temps, je demeurais sans aucune nouvelle de mon amie Joanna et cela commençait à légèrement m’inquiéter. Par bonheur, je viens de recevoir une lettre de sa part et je suis presque rassurée. Je vous livre ci-dessous la teneur exacte de son courrier :
 …

Chère Brigitte, bonjour.

Comme je n’ai pas Facebook, j’essaie de me faire des amis en dehors du vrai Facebook mais tout en appliquant les mêmes principes.

Alors tous les jours, je descends dans la rue et j’explique aux passants ce que j’ai mangé, comment je me sens, ce que j’ai fait la veille, ce que je suis en train de faire aujourd’hui, ce que je vais faire demain… Je leur montre des photos de ma sœur, de mes neveux, du chien que j’ai déjà eu, du chat que je vais peut-être avoir, du poisson rouge gagné à la fête foraine. Je leur propose aussi une petite vidéo de moi en train de faire mes courses, de mon voisin en train de laver sa voiture, de mon frère en vélo et de ma mère qui fait du repassage avant de se remettre à sa machine à coudre.
J’écoute aussi les conversations des gens et je m’en mêle, puis je m’exclame : «j’aime !» en levant les pouces bien haut. Je les encourage ensuite à me faire des confidences sur leurs petits secrets pour que je les partage aussitôt avec ma concierge ou ma boulangère.

Et ça marche : actuellement j’ai déjà cinq personnes qui me suivent : deux ambulanciers, un psychiatre et deux policiers !

 

News from Joanna…

For some time, I had no news from my friend Joanna and I started to be a little bit worried. By chance, I just received a letter from her and I feel almost safe. Here is the exact content of her letter :

Hello Dear Bridget,
 …
As I do not have facebook, I try to make friends outside this network by applying the same rules.
 …
Thus, everyday I go down into the streets and explain to the passersby what I ate, how I feel, what I did the day before, what I am doing right now and what I’ll do tomorrow. I show them pictures from my sister, my nephews , the dog I had, the cat that I’ll probably get, the goldfish won at the funfair, my brother riding a bicycle and my mother ironing before going back to sewing.
I also listen to the people talking and take part in their discussion. Then I shout « like » raising high my thumbs. Then I encourage them to tell me all about their secrets so that I can share them immediately with my housekeeper or my baker.
 …
And I can tell you that it works quite well. I already have five loyal followers ; two ambulance drivers, one psychotherapist and two policemen.


police-auto

LE  CHÊNE  ET  LES  DEUX  GLANDS

Il était une fois un petit chêne qui vivait tranquille et heureux dans sa forêt des Hauts de France. Il croissait et se dressait là où ses ancêtres avaient pris racine, au beau milieu du bois Belleau, à quelques kilomètres des bords de Marne, dont il pouvait sentir la fraîcheur lorsque les vents venaient du sud. Un jour, il vit arriver trois hommes bizarres qui se faisaient appeler “Messieurs les Ingénieurs des Eaux et Forêts », et d’autres cultivateurs tout aussi étranges et encravatés, qui prétendaient travailler sur les champs enlisés.  (suite…)

LOUFOQUE


L’homme n’en finit plus de lui flinguer son lieu de vie en le saturant de plastics et détritus de toutes sortes, mais ce phoque gris submerge de câlins et d’attentions touchantes le premier plongeur venu ! Son accolade subaquatique se prolonge de manière bien singulière. Elle déborde de tendresse. Quelle que soit son orientation sexuelle, le Phocidé n’est décidément pas rancunier.

WATERGATE  À  VINCENNES  !

Après les procès des époux Balkany à Levallois Perret, une nouvelle affaire délictueuse vient d’être mise à jour en région parisienne. Au terme d’une longue enquête menée conjointement par la brigade des stupéfiants et celle de la répression des fraudes, un trafic d’influences avec abus de biens sociaux a été démantelé aux abords du lac Daumesnil, en bordure du bois de Vincennes. Malgré un réseau de communication très ramifié, de nombreux emplois fictifs et un marché noir bien rôdé, les contrevenants ont été pris sur le fait grâce aux caméras de vidéo surveillance.

LIBÉRATION

Pour la commémoration du débarquement du 6 juin 1944 (déjà 75 ans !) ont été choisis six dessins différents retraçant chacun à sa manière certains aspect de l’événement ou ses développements.


FUCKING  RAIN

Passer de 32 à 12 degrés en 3 jours est, parmi les nouveaux sports divers d’été, le défi majeur auquel la capitale française vient d’être confrontée. Ce mercredi 5 juin, la douche glacée a battu froid les plus sportifs, qui n’ont même pas pu se consoler devant leur télévision, les quarts de finale de tennis de Roland Garros ayant été reportés. Chacun a alors réagi à sa manière pour conjurer la météo de façon plus ou moins efficace et parer la pluie en gardant un sourire radieux.