LA  VOIX  DU  CHŒUR


Lorsqu’elles arrivent sur scène dans leurs robes en sequins argent, elles se présentent en tant que groupe originaire des Philippines et poursuivant le rêve d’être les nouvelles Spice Girls ou Destiny Child. Le jury de Britain’s Got Talent leur souhaite alors bonne chance et les Miss Tres se mettent en place. Dès les premières notes de la bande son, on reconnait le tube “Sex Bomb”, que Tom Jones immortalisa de sa voix chaude et puissante. On spécule quelques secondes sur une version édulcorée ou féminisée façon glamour et girl power… Et bing, boum, badaboum ! (suite…)

INIMAGINABLE !



Première énorme surprise lors du  lancement de la Coupe du Monde de Football 2018 : l’équipe d’Allemagne, tenante du titre, a été battue 1-0 ce dimanche par la sélection nationale du Mexique ! Si la rencontre sur le terrain fut très accrochée et incertaine jusqu’à la dernière minute, dans les tribunes, les offensives mexicaines surent déployer une force de persuasion et un style de jeu beaucoup plus léché que leurs homologues germaniques. L’importance du douzième élément…

CORDIALES  SALUTATIONS


Elle est née le 16 juin 1928 à Laeken, au nord de Bruxelles, en Belgique. Chanteuse, meneuse de revue, comédienne et actrice, la plus française des artistes belges souffle ses 90 bougies ce samedi. Fin 2017, Annie Cordy tournait encore dans un film, Tamara 2, et un téléfilm (pour France Télévisions) qui devraient être diffusés au cours de cette année 2018. Bonne du curé, Frida Oum Papa, la Bebete, Tata Yoyo, Chaud cacao, Ça ira mieux demain… Aucune raison que cela s’arrête aujourd’hui. Ses chansons sont autant de prémonitions quant à ses facultés d’adaptation et sa joyeuse longévité. Et la preuve que l’art de la transformation demeure une cure de jouvence.

ACCORD USA – CORÉE DU NORD

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo l’a fièrement annoncé : « Kim Jong Un a compris que la dénucléarisation de la Corée du Nord devait être rapide ». Ouf ! Nous sommes entièrement rassurés.

ÇA  COMMENCE  DEMAIN  !

On les espère élégantes et séduisantes, fières et altières, artistiques et athlétiques, généreuses et fantaisistes, ludiques et imprévisibles, colorées et étourdissantes, partageuses et rassembleuses. La 21ème édition de la Coupe du Monde de Football débute demain, en direct de Russie. Sans complexes et ambitieuses, 32 formations au top de leurs formes et motivations vont prétendre à la victoire en s’affrontant  dans une première phase de poules… de grand luxe. Préparez-vous à vibrer au rythme de leurs trépidantes tribulations. Sur canapé ou en tribune, à mi-journée ou en nocturne, dans votre lit ou sur les réseaux, dans les bars ou devant votre écran, réservez votre place et cramponnez-vous jusqu’aux prochaines prolongations. Demandez le programme !

H2O



Imprégnée de bon sens, comme toujours, cette remarque formulée par l’astrophysicien (et philosophe) Hubert Reeves devrait faire réfléchir nos dirigeants de façon un peu plus responsable. En sont-ils capables ? Rien n’est moins sûr. L’homme moderne se noie dans ses petits problèmes nombrilistes et ne sait même plus reconnaître les véritables richesses mises gratuitement à sa disposition par la nature. En ce moment, elles lui tombent du ciel par milliards d’hectolitres et il ne trouve qu’à s’en plaindre ! Dans l’un de ses sketches, Coluche, autre grand penseur dont nos politiques devraient plus souvent s’inspirer, affirmait : « Quand il pleut des roubles, les malchanceux n’ont pas de sac ! ». À grande échelle et de façon systématique, la malchance se nomme aussi immense connerie. Une connerie dont la source est intarissable puisqu’elle compose l’humain dans une proportion égale, voire supérieure, à l’eau. En ce moment, il pleut de l’or et l’homme retourne son sac sur sa tête pour en faire un parapluie. Sa première préoccupation est de protéger un brushing sous lequel il n’y a plus grand chose à siphonner. Avoir les mains, et la tête, percées ne le dérange pas outre mesure. Ce sont ses enfants qui paieront l’addition. Hélas plus en liquide…

HAWK-EYE

 


Terminés les tracés au sol bien délimités avant les mitraillages en règle de la terre battue et rebattue par les fanatiques du franchissement du mur du filet. France Télévisions a voulu nous faire croire, une fois encore, que le tournoi français s’envolait vers des sommets que l’on n’avait jamais vus. Et que l’on n’a toujours pas vus ! Ils vendent leur tambouille comme ils peuvent. Le seul élément culminant fut la platitude de leurs commentaires et des interviews battant de l’aile. Tout ce qu’ils veulent faire décoller durant quinze jours, c’est leur audimat. Roland Garros s’éloigne donc pour un an et les petites balles jaunes iront faire du rase mottes ailleurs, entre Angleterre et Australie. On leur souhaite d’y rebondir différemment. Et de prendre de la hauteur.

COMME UN RAYON DE SOLEIL

 


Avant de s’envoler pour la Russie, où elle participera à la prochaine coupe du monde de football (du 14 juin au 15 juillet), la France rencontrait les USA ce samedi 9 juin 2018. Ce match amical se jouait à Lyon, devant des supporters enthousiastes qui sont hélas restés sur leur faim, comme les millions de téléspectateurs qui espéraient vibrer devant leur téléviseur. Sur l’une de leurs rares occasions, les Américains ont ouvert la marque, juste avant la mi-temps, et les Bleus n’ont pu qu’égaliser à 12 petites minutes du terme de la partie. Entre temps, ce fut un festival de passes ratées et de tirs non cadrés. Score final : 1-1. Comment était le match ? Nul ! (suite…)