SOUTIEN  TRICOLORE

En ce dimanche 14 juillet 2018, la finale de la 21ème coupe du monde de football se disputera à Moscou, contre la Croatie. La France entière bombe le torse et apporte son soutien aux tricolores.

ARBRE  À CAMES

Je me suis toujours demandé pourquoi certains modèles de grosses cylindrées avaient été baptisés “Goldwing” par leur constructeur. Aujourd’hui, je ne me pose plus vraiment la question.

DE PARIS À PÉRIGUEUX


Mardi minuit et ma petite rue dans le onzième arrondissement.
Mercredi six heures et demie, dans la campagne de Dordogne.
Deux mondes se rejoignent mais toujours les arbres nous accompagnent.

CAT  WHO  MAN  ?

Depuis quelques jours, la vidéo d’un chat au regard étrange se propage ardemment sur internet. Il fascine les uns et perturbe les autres. Certains sont persuadés qu’un homme est emprisonné dans le corps du félin. Canada, USA, Europe, Australie, Japon… le monde entier est intrigué par ce chat énigmatique. Ses yeux balayent tous les continents et et interrogent l’humain sur la condition animale. Le regard est-il vraiment le miroir de l’âme ? Une légende irlandaise prétend que les yeux des chats sont des fenêtres qui autorisent l’accès à un autre monde. S’ils permettaient déjà à l’homme d’y voir un peu plus clair dans le sien, on aurait fait un grand bond pour l’humanité. 

 

PROLONGATIONS  SUR  ROUTES

Alors que la 21ème coupe du monde de football tire péniblement à sa fin en Russie, le 105ème tour de France s’est gaillardement élancé de Noirmoutier-en-l’Île. Les 176 prétendants à la victoire, répartis en 22 équipes de 8 cyclistes chacune, sont prêts à affronter les 3351 km du parcours 2018, autrement dit à boucler les 21 étapes programmées du 7 au 29 juillet. De la Vendée à Paris, en passant par les  Alpes et les Pyrénées, on espère simplement y voir des choses un peu plus enthousiasmantes que celles proposés par les 736 footballeurs qui ont arpenté les stades de l’immensité russe à la recherche d’une attractivité perdue.

 

 

SIMULATION  ÉLIMINATION  PRÉCOCE



Le jour où la France se qualifie au dépens de l’Uruguay pour les demi-finales de la Coupe du monde de football 2018, le Brésil échoue face à la Belgique dans sa tentative de rejoindre le dernier carré de la compétition. C’est toute la différence entre une performance de groupe réalisée par une formation jouant collectif et une déception de taille aggravée par des errances narcissiques ou des exagérations  individuelles. À force de se rouler par terre à tout bout de champ, le leader brésilien a fini par envoyer définitivement son équipe au tapis. Un constat qu’aucune pirouette carnavalesque ne pourra désormais masquer.

FEINTE  DE  CORPS



Ce vendredi 6 juillet, dans le stade flambant neuf (250 millions d’euros) de Nijni Novgorod, l’équipe de France de football affronte celle de l’Uruguay en quart de finale de la coupe du monde 2018. Depuis sa dernière victoire contre une Argentine il est vrai fort désargentée, la formation tricolore est décrite comme beaucoup plus séduisante. Mais pas question de communiquer sur ce terrain pour Didier Deschamps. Selon un membre de son staff : “ c’est le plus sûr moyen de se faire baiser ” !

À  L’AFFICHE  !

La triste nouvelle est tombée lundi matin. Christina, une copine du douzième arrondissement a laissé un message sur ma boîte vocale vers 8h30 : « Hello Brigitte. Je vais arriver à mon boulot dans quelques minutes. Comme tous les matins, je suis passée par la rue Jules Vallès et je viens de m’apercevoir que notre affiche fétiche du numéro 4 a été arrachée ! Ça m’a fichu un coup ! Depuis le temps qu’elle était là… j’avais pris l’habitude de lui faire un petit clin d’œil à chacun de mes passages. Elle va vraiment me manquer ! » À nous aussi. Et pas qu’un peu. (suite…)