BARBARA BAIN

ANNIVERSAIRE  COSMIQUE

Mildred Fogel a débarqué sur Terre le 13 septembre 1931 à Chicago (USA) et si son patronyme officiel ne dit pas grand chose au commun des mortels, c’est parce qu’elle l’a rapidement troqué pour le pseudonyme Barbara Bain. Arrivée à New York avec en poche un diplôme de sociologie de l’université de l’Illinois, elle a d’abord tenté une carrière de danseuse puis de mannequin. Elle a fait la couverture de plusieurs grands magazines mais s’est rapidement retrouvée propulsée dans l’univers des séries télévisées, et non des moindres !

Son coup d’essai est un coup de maître. Elle incarne Cinnamon Carter dans Mission Impossible. C’est l’atout charme de la fameuse équipe, celle qui joue les femmes fatales, les filles en détresse ou les belles inconnues capables de s’infiltrer dans n’importe quelle intrigue et de piéger n’importe quel adversaire. La série américaine fait un tabac et Barbara reçoit trois Emmy Awards (1967, 1968 et 1969) plus une nomination au Golden Globe Award. Son mari à la ville n’est autre que son partenaire à la scène : Martin Landau, qui joue le rôle de Rollin Hand, le spécialiste du déguisement. Ils s’étaient mariés dès 1957, après s’être rencontrés dans les cours du prestigieux Actors Studio.

Bien qu’ayant tourné dans une douzaine de longs métrages, ce n’est pas le cinéma qui va la consacrer définitivement mais une autre série télévisée, tout aussi culte, britannique cette fois : Cosmos 1999. Elle y interprète le rôle du docteur Helena Russell, médecin en chef de la base lunaire Alpha, qui va tomber amoureuse du commandant John Koenig, campé par… Martin Landau ! De 1975 à 1977, tous deux font les beaux jours de la série. En 1973, ils avaient également partagé l’affiche du téléfilm Chantage à Washington, de Steven Spielberg. Détail singulier : le scénario de Cosmos 1999 condamne les Alphans à errer dans l’espace, confinés dans leur base en proie à mille dangers, un comble pour l’actrice qui a toujours souffert de claustrophobie.

Durant les années 1980/1990, Barbara Bain renoue avec le théâtre tandis que Martin Landau revient vers le cinéma, qui l’avait révélé très tôt à la faveur de brillants seconds rôles (La Mort aux Trousses, Cléopâtre, Nevada Smith…), et qui le met à nouveau en lumière dans ce registre, avec Tucker de Francis Ford Coppola, Crimes et Délits de Woody Allen ou Ed Wood et Sleepy Hollow de Tim Burton. Le couple divorce en 1993 mais reste en très bons termes, choisissant de résider dans le même quartier d’Hollywood, pour prendre soin de leurs filles, Susan née en 1960 et Juliet née en 1965, toutes deux également investies dans le 7ème art, respectivement en tant que productrice et actrice.

En ce 13 septembre 2021, Barbara Bain fête ses 90 ans avec une élégance et un sourire qui ne l’ont jamais quitté. Depuis juillet 2017, Martin Landau n’est plus là pour le lui souhaiter mais ses nombreux fans n’oublient jamais cette date. Certains guettent avec gourmandise ses réapparitions dans les rediffusions de séries aussi différentes que Aventures dans les îles, La Grande Caravane, Max la Menace, Perry Mason, Le Visiteur, Arabesque, Mike Hammer, Clair de lune, Millennium, Walker Texas Ranger, Les Experts… D’autres prétendent qu’elle n’a pas à s’en faire et que son aura cosmique la mènera au moins jusqu’à 99 ans. Un pari présomptueux ? Pas sûr. Pour Barbara Bain, aucune mission n’a jamais semblé impossible.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *