OLDIES BUT GOLDIES

LE  DÉFILÉ  DES  VOITURES  ANCIENNES

Vous appréciez les belles carrosseries et vous êtes nostalgiques des courbes rutilantes qui évoquent l’esthétique d’une autre époque ? Ce dimanche, en préambule du Mondial de l’Auto 2018, qui se tiendra Porte de Versailles du 4 au 14 octobre prochain, les rues de la capitale ont pu voir défiler 230 voitures anciennes, modèles historiques et emblématiques, qui continuent de faire rêver jeunes et moins jeunes.

Le célèbre salon, qui se tient à Paris tous les deux ans (en alternance avec Francfort les années impaires), ne pouvait espérer une meilleure météo pour débuter les célébrations des 120 ans de l’événement. La parade s’est déroulée sous un ciel bleu et un soleil radieux et ces véhicules de collection ont ravi les passionnés d’automobiles comme les amoureux occasionnels de la belle mécanique. Selon l’organisation, l’objectif d’une telle initiative est double : « Redécouvrir les modèles phares qui ont fait la réputation du Mondial de l’Auto, mais aussi montrer que la voiture a toujours su s’adapter à son époque, voire même qu’elle est un laboratoire des évolutions technologiques et écologiques ».

Si la mode, sans dessus dessous depuis quelques temps, pouvait en prendre de la graine ! La fashion week, encore bien décevante cette année, aurait beau jeu de s’inspirer de cet exemple, afin de renouer avec l’esthétique et les critères d’antan. Cette ligne de conduite, assistée d’une féminité enfin exacerbée, nous réconcilierait sans doute avec des podiums aujourd’hui bien anorexiques, tant au niveau de leurs véritables créations que de leurs mannequins. À quand le retour tonitruant du bas couture, du porte-jarretelles, du talon aiguille et du tailleur cintré avec jupe entravée ? Il n’y a pas que les passionnés d’automobiles qui ont le droit de rêver.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *