POISON APPLE

POMME  LAQUAIS  ?


La société Apple va-t-elle devenir le laquais du gouvernement pékinois ? Et renier son slogan très ronflant mais de moins en moins convaincant : « Think Different » (Pensez Autrement) ? En Chine, ce n’est pas nouveau, la tendance penche plutôt vers la pensée unique. Malheur à ceux qui ont l’impudence et l’imprudence de penser autrement. La devise libertaire d’Apple fait peut-être son effet sur les stands informatiques ou dans les publicités télévisées mais avoir la naïveté d’y croire au pays des mandarins est proprement suicidaire.

Pour tous ceux qui auraient pu encore en douter, la firme à la pomme vient de laisser entrer les vers de la trahison et de la délation au plus profond de ses réseaux. Les autorités chinoises, dont on connait l’attachement aux valeurs humaines et libertés individuelles, ont contraint Apple à stocker en Chine (et non plus aux USA) les clés des comptes iCloud de tous ses clients chinois. Sur injonction de ces mêmes autorités chinoises, qui disposent d’un arsenal juridique spécialement adapté, l’entreprise américaine communiquera dorénavant textes, photos, vidéos, données et documents personnels de toutes sortes sans le moindre état d’âme. On rit jaune dans les rangs des internautes chinois. Les dirigeants officiels invoquent, bien sûr, la lutte anti-terrorisme ou n’importe quelle autre foutaise de circonstance pour justifier leurs exactions à venir, mais le but premier de la mafia au pouvoir est bien évidemment de contrôler un maximum de personnes supposées contestataires.  Pour les remettre ensuite dans le droit chemin ! L’Empire du Milieu n’a jamais aussi bien porté son nom.

Il y a quelques temps, Pékin avait déjà exigé et obtenu le retrait d’environ 700 applications permettant l’accès à des sites bloqués par la censure.  La navigation sur le net est un long fleuve trop tranquille pour des Chinois qui ne connaissent même pas Skype. Là-bas, l’App Store prend des allures de gros ravioli avec rien dedans.  Quel est l’intérêt pour Apple de céder à toutes ces exigences et de collaborer à la construction d’une grande muraille anti-web en opposition frontale avec son ADN ? Des milliards de dollars à la pelle ! La Chine représente, après les USA et l’Europe, un énorme marché, celui qui exhibe aujourd’hui le plus fort potentiel d’expansion. Alors au diable les conceptions humanistes, les droits de l’homme, et autres considérations purement secondaires. Il sera toujours temps d’aviser plus tard si le vent tourne ou pas.
Et de savoir qui d’Apple ou du gouvernement chinois se sera fait avoir jusqu’au trognon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *