TOUT FOUT LE CAMP

FIRST  LADY


Donald Trump continue de fustiger la France et Paris dans ses discours. Se croit-il toujours en campagne électorale ? Au grand dam de ses services diplomatiques, le nouveau président des États Unis (peut-être bientôt ex) ne cesse d’envoyer des piques à la France et à sa capitale. À chaque fois c’est la même histoire. Un de ses amis, ancien admirateur de l’hexagone et fervent  habitué de séjours dans notre beau pays, lui aurait confié : « La France n’est plus la France. Je n’y mets plus les pieds ». Ou encore : « Paris ? Ça n’est plus ce que c’était. La ville des lumières n’existe plus »…

Outre le fait qu’il se trompe d’ennemis et qu’il est en train de passer maître dans l’art de s’en faire de nouveaux, ce bon Donald se couvre de ridicule dans sa façon d’exprimer ses jugements à l’emporte-pièce et de citer ses sources de haute volée. La décadence de la France et de Paris est fort heureusement loin d’être avérée. La faiblesse de ses institutions et sa déliquescence morale non plus. Tout le monde peut se trumper mais perseverare diabolicum. Diabolique et un peu kamikaze aussi. N’en déplaise à Monsieur Donald, la turpitude française a encore pas mal de retard à rattraper vis à vis de certains symboles U.S. Notamment celui de la first lady américaine…

One thought on “TOUT FOUT LE CAMP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *