ANN MORGAN GUILBERT

LA GRAND MÈRE D’UNE NOUNOU D’ENFER AU PARADIS

Ann Morgan GuilbertEntre le championnat d’Europe de football et les manifestations en mode casseurs, une disparition faillit passer inaperçue : celle de Ann Morgan Guilbert. Décédée le mercredi 15 juin 2016 à Los Angeles des suites d’un cancer, l’actrice américaine originaire de Minneapolis était âgée de 87 ans. Elle avait débuté sa carrière dans les années 1950, d’abord au sein d’une troupe de music-hall à Los Angeles, puis sur les planches de Broadway.
La télévision lui offrit son premier véritable tremplin dans le Dick Van Dyke Show, sitcom US diffusée sur le réseau CBS de 1961 à 1966. Elle y interprétait avec brio le personnage de Millie Helper. Les téléspectateurs furent rapidement séduits par son humour et son sourire. Cette série, qui narre le quotidien mouvementé d’un scénariste de Manhatthan en charge d’une émission de variétés, demeure malheureusement inédite dans les pays francophones. Ann Morgan Guilbert participa à une quinzaine de longs métrages et des dizaines de programmes télévisés, mais le rôle qui la fit connaître dans le monde entier lui fut à nouveau proposé par une série télévisée, diffusée sur le même réseau CBS, de 1993 à 1999.

Yetta - Ann

Dans Une nounou d’enfer (titre original : The Nanny), elle campe aux côtés de Fran Drescher le personnage de Yetta Rosenberg, la grand-mère de Miss Fine. Octogénaire un rien Alzeimer, hyper-choucroutée dans des tons mauves indicibles, toujours partante pour un plan drague ou un conseil financier inspiré, bijoux clinquants et lunettes à quadruple foyer, cette aïeule excentrique comprend tout de travers dans la vie des autres mais remet tout d’aplomb dans la sienne ! Qui ne voit pas à trois mètres mais prédit l’avenir avec succès ? Qui compte les biftons à la fin de chaque pari ou petite combine entre amis ? Qui collectionne les amoureux et finit par se marier avec le beau Sammy (joué par Ray Charles) ?  Qui clope comme un pompier et n’a pas le moindre ennui de santé ? Qui passe au travers de tous les problèmes sans avoir besoin des solutions ? Et qui d’autre pourrait endosser ses vestes terriblement flashy sans aussitôt devenir radioactif ? Grand-mère Yetta a toujours eu plus d’un tour dans son sac banane perpétuellement sanglé sur le ventre, et mine de rien, l’une de ses plus belles réussites fut de faire avaler au public américain des années 1990 que le troisième ou le quatrième âge pouvaient toujours entretenir un désir du plaisir et une vie sexuelle débridés ! Mille mercis pour cela aussi, chère Annie. Et pour avoir donné vie à cette Yetta-là.
Paix à ses cendres.

the-nanny-yetts

One thought on “ANN MORGAN GUILBERT

  1. Cette série m’a fait pleurer de rire ! Merci pour cette information qui, effectivement, était passée inaperçue. Son rôle dans Une Nounou d’Enfer était majeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *