VAINS MILLE

BB foot filtre

 

Un matin, vous vous levez plus tendu que d’habitude. Le p’tit déj’ passe pas terrible. Vous prenez votre voiture avec l’étrange certitude qu’on vous observe. Sensation curieuse mais jusqu’à ce stade rien d’alarmant. Projeté dans un trafic bruyant, vous calez au premier feu rouge. Vingt mille klaxons vous conspuent instantanément. Les mêmes klaxons stridents vous assaillent encore pour cause de manoeuvre trop lente lorsque, cinq minutes plus tard, vous cherchez à vous garer.

À peine remis de votre créneau et de vos émotions, vous vous asseyez à votre bureau et ouvrez votre agenda. Horreur ! Vous avez oublié de passer une importante commande. Vingt mille sifflets aigus vous percent les tympans, tant et si bien que vous arrachez la prise téléphone. Pour rattraper le coup, vous vous précipitez sur la photocopieuse et la bloquez dès la deuxième copie ! Vingt mille huées vous crucifient. Nerveusement, fiévreusement, vous rebroussez chemin sous une pluie de quolibets. Au milieu de l’escalier, vous laissez échapper la moitié de votre volumineux dossier. Bronca dans les couloirs.

Vous courez vous réfugier dans votre bureau. Paniqué, vous ouvrez le premier tiroir, comme pour vous y cacher. Des centaines de trombones, agrafes et punaises se répandent partout avec fracas. Vingt mille insultes vous submergent dans la seconde. Il vous semble même reconnaître certains collègues parmi les aboiements rauques et agressifs.

Dans quel hors-jeu infernal avez-vous bien pu vous égarer ? Quelque erreur que vous fassiez, vingt mille sifflets et hurlements vous exécutent au centième de seconde près. Vous n’avez qu’une pensée : fuir cette arène et cette journée insensée. Vous détalez, vingt mille brailleurs à vos trousses… jusqu’à votre lit où vous vous réveillez en sursaut !

Ce n’était qu’un cauchemar. Dieu merci, la vie n’est pas si cruelle. Bizarre tout de même ce rêve, d’autant que votre voisin, soudeur à l’usine, a fait quasiment le même. Mais ce soir, c’est fête. Il y a match au grand stade et vous vous y retrouvez tous deux parmi les gradins bigarrés et turbulents. L’enjeu est d’importance. Les footballeurs sont crispés. Dès les premières minutes, l’attaquant vedette rate une occase en or et le meneur de jeu perd deux ballons de suite. Alors, instantanément, vous vous levez et, sans réfléchir, vous sifflez…

En compagnie d’environ 19.999 condisciples énervés .

BB foot 1 - copie

4 thoughts on “VAINS MILLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *