BAISER D’ADIEU

BYE  BYE  LES  MISS



Moi, j’aimais bien voir les miss du Tour de France remettre les trophées et embrasser les vainqueurs d’étapes ou des grands prix spécifiques… C’est désormais du passé. La dictature du politiquement et hypocritement correct a sévi une fois de plus. Exit dorénavant le duo de charmantes hôtesses apparaissant lors des cérémonies de fin d’étape. À partir de cette année, sous prétexte de mixité, et arguant qu’une jolie femme ne doit pas être considérée comme une récompense, ni exhibée telle une potiche de service, le protocole du Tour met en place un binôme homme/femme chargé de remettre les prix et féliciter les valeureux cyclistes s’étant distingués lors de chaque journée. Le directeur de l’épreuve, Christian Prudhomme (peut-être devrait-on écrire Prude Homme ?), a annoncé la nouvelle ce mercredi 19 août 2020. Il n’a pas précisé si le doux baiser au champion serait obligatoire de part et d’autre… et si un refus unilatéral serait passible de poursuites judiciaires, cette rebuffade tombant sous le coup de la discrimination sexiste. Encore un petit effort dans l’escalade de l’absurdité intégriste et nous aurons, d’ici quelques temps, des misters-miss intersexes spécialement sélectionnés en vue de couper court à toute ambiguïté juridique. Ce qui, tout bien réfléchi, ne serait pas forcément pour me déplaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *