MY BLUE MYSTERY

MY BLUE MYSTERY

My Blue Mystery

Je l’ai appelée My Blue Mystery,

Rencontrée par hasard à Monoprix,

Puis repartie dans la rue de Reuilly,

Sans un regret, sans un mot, sans un bruit.

Elle ourlait l’asphalte et le ciment gris

De pensées saphirs et longs grains de riz,

Ondulant entre geisha et gipsy,

Devant l’incrédule et l’idiot qui rient.

Sœur d’Osiris et fille du Yang Tsé,

Aux senteurs d’iris et fleur de tiaré,

Une nuit bleutée, je prendrai le thé

À tes côtés sans rien te demander.

Ton silence emplit le creux de mes yeux

D’un spleen radieux, et malheureux un peu.

Le temps d’un vœu, on s’est rêvé à deux.

On ne se reverra plus et c’est mieux.

2 thoughts on “MY BLUE MYSTERY

Répondre à bboreale Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *