ESCLAVAGISME DOMESTIQUE

OTAGE AU FOYER
HOSTAGE AT HOME

Ménage, lavage, repassage, couture, vaisselle, rangement… la journée d’hier a défilé à une allure vertigineuse sans que je m’en aperçoive. Résultat final : j’ai pris 24 heures de retard dans mes travaux de lecture et d’écriture ! Quelquefois, j’ai vraiment l’étrange impression d’être prisonnière des tâches ménagères… Et mon ami qui, le soir en rentrant, me balance froidement : « Quelle chance tu as, avec ce temps, d’être restée bien tranquille toute la journée à la maison »…

House work, washing, ironing, sewing, wash-up, tidying-up, yesterday went by at full speed without I could notice it. As a result, I am 24 hours late in my reading and writing work. Sometimes I have this strange feeling of being prisoner of my household job… And my boyfriend, coming back home in the evening, hurls at me: « With the weather outside, how lucky you are to have been able to stay all day quietly at home »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *