UN JOUR PEUT-ÊTRE

UN  JOUR…

Des espoirs ? Des amours ? Désespoir, désamour ? Qui sont Élina et Olive ? Réouvriront-ils (ou elles) un jour le BizArt, ce petit café de la rue des Boulets, dans le onzième arrondissement parisien ? Ces questions resteront peut-être sans réponse. Elles font partie de celles que l’on se pose en se promenant dans les rues de la capitale, avec une étrange impression de “plus comme avant”. Cette inscription « De retour… Un jour ! » traduit bien ce vague à l’âme, que l’on tente de surmonter à coups d’humour et d’optimisme. Car ce n’est pas un point d’interrogation, mais bel et bien un point d’exclamation, qui termine la phrase sur la vitrine. Et cela change tout, non ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *