MARIAGE GAI

VIVE  LES  MARIAGES  GAIS  !!!


Qui a prétendu que l’église catholique n’était pas favorable aux mariages gais ? Et aux prêtres du même nom. Comme il est dit dans « Mamma Maria », la chanson bien nommée  de Ricchi e Poveri, qui est ici parfaitement choisie pour l’occasion : « Ha un filtro contro la gelosia e una ricetta per l’allegria. Legge il destino ma nelle stelle, e poi ti dice solo cose belle. Mamma Maria… » (Elle possède un philtre contre la jalousie et une recette pour la joie. Elle lit le destin mais dans les étoiles et ensuite elle ne te dit que des choses belles. Mamma Maria…) Dans son église joyeuse, ce prêtre distille l’allégresse avec un enthousiasme si communicatif que plus rien d’autre ne compte.

N’est-ce pas l’essentiel dans toute union, quelle qu’elle soit ? Une cérémonie religieuse peut certes être solennelle, mais ne gagne-t-elle pas en sentiments lorsqu’elle baigne à ce point dans la liesse ? Les regards des mariés, les sourires de l’assemblée rayonnent de vérité. J’aime cet homme de Dieu qui transmet la joie sincère et l’appel au don de soi. Ses mains, son faciès, sa gestuelle, ses yeux pétillants, son effervescence affectueuse ne peuvent laisser indifférent. Même son humour me convient bien, lorsqu’il offre une petite pelle de ménage à l’époux et un paquet de pâtes à la mariée. Au final, on lève tous les pouces bien haut, comme lui. Et on fait le V de la victoire, mais horizontal, à la Pulp Fiction, comme lui aussi !

Certaines âmes rétrogrades crieront à la caricature, voire à l’indécence. Moi, il m’a rappelé que j’ai été baptisée. Et bien que non pratiquante, je me range irrémédiablement à ses côtés. Pape François, s’il te plaît, décerne lui la grand croix de l’ordre du bonheur ; il le mérite ! Quand un homme de bien ouvre ainsi les cœurs, en gonflant le sien à pleines paumes, on peut presque croire en un autre genre humain.

 

p4b

 

MAMMA MARIA
(Ricchi & Poveri)

Un gatto bianco con gli occhi blu
Un vecchio vaso sulla TV
Nell’aria il fumo delle candele
Due cuance rosse, rosse come mele

Ha un filtro contro la gelosia
E una ricetta per l’allegria
Legge il destino ma nelle stelle
E poi ti dice solo cose belle

Ma, ma, ma, mamma Maria ma
Ma, ma, ma, mamma Maria ma
Ma, ma, ma, mamma Maria ma
Ma, ma, ma, mamma Maria ma

Nel mio futuro che cosa c’e’
Sarebbe bello se fossi un re
Cosi’ la bionda americana
O si innamora, o la trasformo in rana

Io muoio dalla curiosita’
Ma dimmi un po’ la verita’
Voglio sapere se questo amore
Sara’ sincero sara’ con tutto il cuore

Ma, ma, ma, mamma Maria ma
Ma, ma, ma, mamma Maria ma

Non ho una lira pero’ vorrei
Comprare il cielo per darlo a lei
Ci devi dare un po’ di fortuna
E insieme al cielo, compriamo anche la luna

Ma, ma, ma, mamma Maria ma
Ma, ma, ma, mamma Maria ma

Songwriters : Farina Dario / Minellono Cristiano

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *