AMITIÉ VIRILE

COPAINS  /  COPINES

Le photographie n’est pas très nette, nous le confessons, mais elle a été capturée sur BFM tv, au dernier jour de campagne des primaires socialistes. On peut aisément déceler la franche camaraderie unissant le couple Benoît Hamon et Arnaud Montebourg. L’enseigne commerciale située en arrière plan aurait pu encore accentuer cette impression s’il n’avait manqué deux petites lettres, malencontreusement retranchées de l’édifice…

Ayant remarqué cette anomalie, de mauvaises langues ont aussitôt cherché la petite bête. Elles ont évidemment pointé des idées fort déplacées, qui n’auraient titillé l’imagination d’aucun électeur modéré. Certains esprits chagrins (et particulièrement mal tournés) sont allés jusqu’à prétendre que les deux candidats, bien que membres d’un même parti, n’étaient pas à égalité devant ce coup du sort.   Les fondements de cette théorie ? En guise de fondement, il s’agit plutôt d’un minuscule indice, presque un appendice, qui a poussé les malveillants à supputer de la sorte.

Selon eux, l’un des deux patronymes en dirait plus long sur la question. Quelle ignominie ! D’ici à accuser le second larron d’avoir donner des verges pour se faire battre en se plaçant ainsi au premier plan sans se soucier du background… À l’heure où d’autres se plaignent de coups portés en dessous de la ceinture pour quelques broutilles à 600.000 euros, cette attaque infamante est bien plus rude. C’est un véritable coup de boutoir portant atteinte à l’honneur de la classe politique dans son ensemble. Une abomination pouvant ébranler la démocratie française jusque dans son assise la plus profonde.

Naturellement, nous nous érigeons contre cette forme honteuse de calomnie. Comment peut-on intriguer en ce sens et caresser l’espoir pernicieux de séparer une si belle paire ? Ces deux-là sont copains comme cochons et ils le resteront. Point final.  Même si, en amitié comme en politique, il n’est jamais inutile de toujours surveiller ses arrières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *