WHERE IS VV ?

MAIS  OÙ  EST  PASSÉE  VV  ?

La nuit dernière, une houle inespérée de la bande FM ramena soudainement à la surface de l’onde radio « Crying Blood », de VV Brown. Délicieuse surprise mais soudaine interrogation. Qu’est donc devenue cette surprenante chanteuse anglaise ? Avec ses lèvres pulpeuses, ses œillades ténébreuses mais surtout sa voix et sa vitalité créative, elle avait surgit de nulle part, il y a maintenant une demi-douzaine d’années, en imposant un style rafraichissant et tonique. « Shark in the Water », autre perle pêchée dans le vivier de VV Brown, avait cartonné dès la sortie de l’album « Travelling Like The Light », apparu en juillet 2009 outre-Manche, mais diffusé en France début 2010 seulement.

VV, de son vrai prénom Vanessa, y signa plusieurs compositions remarquables qui la révélèrent immédiatement aux yeux et aux oreilles d’un large public. « Leave », dont le videoclip sublime toutes les facettes de son talent (cliquer sur l’icône play ci-dessus), figurait sur le même CD. En interview, elle expliquait que son inspiration survint suite à une rupture sentimentale. Le mec devait être une sacrée tache… Tant mieux pour nous, et pour elle. Ce moteur avait agi tous azimuts dans sa créativité de l’époque. Autrefois mannequin (pour l’agence Select Models), passionnée de mode et styliste à ses heures, elle demeurait également très attentive à l’esthétique, que ce fut sur le plan vestimentaire, look maquillage et coiffure, ou réalisation vidéo.

Entre 2011 et 2013, VV Brown produisit deux autres albums : « Lollipops & Politics » et « Samson & Delilah », sans vraiment renouer avec le succès du précédent opus. Était-elle alors trop heureuse en amour ? Elle ouvrit également un site de vente en ligne de mode vintage baptisé VVVintage. Dans ce domaine aussi, on sentit un certain assoupissement par rapport à l’exubérance de la VV 2005-2010.

Espérons qu’une prochaine désillusion sentimentale émerge rapidement… et la ramène vers des rivages à la fois plus tourmentés et apaisés. Sur un radeau de survie en forme de nouvel album médusant.

Please VV, don’t be lucky in love.
S’il te plait, VV, ne sois pas trop heureuse en amour…

VV Brown

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *