COURTNEY ACT

COURTNEY  ACT

Mi-mars,  dans notre rubrique «3ème genre», avait été présenté un tutoriel ès techniques de maquillage pour drag queen. Intitulée «Du virtuel à la réalité», cette publication avait suscité pas mal de réactions positives et plusieurs demandes m’avaient été formulées au sujet de l’artiste qui avait réalisé cette métamorphose très remarquée, et assurément très remarquable.

Il s’agit de Courtney Act, une drag queen australienne, également chanteuse et comédienne. Né à Brisbane le 18 février 1982, Shane Jenek pour l’état civil a rallié Sydney dès 18 ans et a imposé ce personnage (ou plutôt cette personnalité) de Courtney Act avec une originalité et un talent très personnels. Depuis une douzaine d’années, ses participations dans les programmes télévisés et ses réalisations musicales se multiplient, agrémentées d’apparitions au cinéma.
Elle vit maintenant à Los Angeles. Elle se déclare vegan, intergenre, pansexuelle et polyamoureuse ! En 2014, elle chante en live avec le San Francisco Symphony Orgchestra, une grande première en tant que drag queen. En 2015, le magazine FHM la classe parmi les cent plus jolies femmes au monde. Cette même année, trois clips musicaux intitulés «Ecstasy», «Ugly» et «Body Parts» confirment son talent dans un registre différent. On peut facilement s’en rendre compte en les consultant sur YouTube.

Son exubérance et son auto-dérision font de Courtney Act une artiste véritablement attachante, capable de fédérer un public très large, ce qui ne peut que servir la cause transgenre. En toile de fond de ses réalisations, apparaît souvent une oscillation existentielle entre féminin et masculin, toujours traitée de façon astucieuse et optimiste. À l’instar de son interprétation dans ce clip « Mean Gays » …
Et d’un délire aussi coloré que ses palettes de maquillage.

Courtney-Act-Kaleidoscope-by-Elvis-Di-Fazio-674x1024

Mid March, in our section 3rd gender, we presented  a tutorial on make-up techniques for drag queens, called « From virtual to reality ». This publication provoked many positive responses and some requests concerning the artist who made this remarked and remarkable transformation.

Her name is Courtney Act, an australian drag queen, also singer and actor. Born on 18 Febuary 1982, Shane Jenek (register of births) moved to Sydney as of 18 and imposed this character (more a personality) of Courtney Act with originality and very personal talents. Since the past twelve years, she participated in many TV shows, musical releases and movies appearances.
Today, she lives in Los Angeles. She states being vegan, genderqueer, pansexual and polyamorous ! In 2014, she sang in live with the San Francisco Symphony Orchestra, ground breaker for a drag queen. In 2015, FHM magazine ranked her as one of the top 100 most beautiful women in the world. On the same year, three music videos named « Ectasy », « Ugly » and « Body parts » confirm her talent in a different range. We can easily realize it by watching them on YouTube.

Her exuberance and self derision make Courtney Act a very sweet person, able to federate a large audience. This can only serve the 3rd gender cause. In the background of her realizations, we can often notice a wavering between female and male. She always does it in a clever and optimistic way, like in her clip « Mean Gays »…
And an excitation as colourful as her make-up palettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *