ZIKHANOUNA

ZIKHANOUNA

La-Une-sur-Cyril-Hanouna_max1024x768

Terrible et splendide couverture de Charlie Hebdo n°1229, paru le 10 février 2016. Réalisé par la dessinatrice Coco, ce dessin est on ne peut plus significatif… et ô combien caractéristique de ce que représentent le personnage central et son émission.  Cette caricature, qui n’en est presque pas une,  a passablement énervé le principal intéressé, mais il a feint de s’en amuser. Difficile de riposter et d’attaquer ouvertement Charlie Hebdo. Entouré de sa petite nuée in-secte rigoriste, il a alors présenté l’émission suivante dans un costume de frelon asiatique new wave.

L’indulgence et la largesse d’esprit hanounesques sont légendaires dans le milieu de la télévision. Illustration parfaite : sa réaction avenante suite au refus d’un chroniqueur sportif de Canal + de rejoindre son écurie. Julien Cazarre, pour ne pas le nommer, avait commis le sacrilège de décliner l’offre du pitre patenté de D8. Pas tenté du tout, Julien expliqua à Cyril que ses émissions n’étaient pas du tout sa came, ajoutant : « J’ai besoin de bosser avec des gens que j’admire un peu ». Que n’avait-il pas dit là ! Insultes et menaces s’abattirent sur lui avec une fureur rappelant certaines plaies d’Égypte. Début février, Cazarre en eût tellement marre qu’il déposa une plainte pour menaces de violences physiques et appels téléphoniques malveillants. Le Parisien révéla la teneur éloquente de ces messages insistants : « On sait où t’habites », « On va venir te voir », « Tu nous as pris pour des gentils, mais non », « Tu ne sais pas qui on connaît »… Messages dédicacés du bourdonnant Cyril Hanouna et de la mouche du coach Énora Malagré.

Non seulement, on se dit qu’il faut déjà être bien azimuté pour en arriver à de telles extrémités, mais proférer de telles menaces par téléphone, ou pire encore, les balancer sur répondeur, trahit un type de raisonnement proche du diptère moyen ou de la drosophile en rut. Avant de vider le cerveau de ses téléspectateurs, il parait évident que l’animateur en chef de TPMP applique le même traitement à ses chroniqueurs et à lui-même. Ce PAF-là prend des allures de cloaque digne des pires téléréalités.

La fin de ces démangeaisons dérisoires semblait sur le point d’être sifflée lorsque, patatras, Le Canard Enchaîné du 24 février dernier révélait qu’Arnaud Ramsay, un autre journaliste, avait eu droit à des piqûres de rappel identiques de la part du même Hanouna : « On va s’ex­pliquer ; je vais venir te défon­cer. Tu ne sais pas qui je suis ! Tu vas avoir de gros problèmes. Je vais venir te cher­cher à iTélé… ». Un taon pour le moins menaçant.

Si D8, Canal + et i Télé font partie du même groupe, il est sanguin. Et apparemment fort contaminé par on ne sait quelle virulente  infection. La vision de Coco dans Charlie était terriblement prémonitoire. Chikungunya, Zika, Enora, Hanouna ; ça n’en finit plus de zonzonner dans la ruche des mouches à fiel.

 

 

3 thoughts on “ZIKHANOUNA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *