IMPLACABLE

 

Il y a parfois des jugements inéluctables qui sont résumés de façon implacable sur les tables de la loi gravées par les internautes…

Sometimes, there are implacable sentences which are crudely engraved on the tables of the web law…


PATRIOTISME


Menés 21-3 à la mi-temps par les Falcons d’Atlanta, les New England Patriots ont remporté le 51ème Superbowl sur le score de 34-28 au terme d’une invraisemblable remontée qui, pour la première fois dans l’histoire de cette finale, mena les deux équipes jusqu’en prolongations. Big problem : pendant plus de quatre heures, nous avons été abreuvés de commentaires, d’actions et de plans de coupe gonflés à la testostérone et centrés sur des anatomies musculeuses bardées de casques et protections idoines, mais nous n’avons presque rien vu des pom pom girls ! Tous des… ces réalisateurs américains ! Heureusement, nous avons pensé à réparer cette grave erreur avec cette petite vidéo mettant en scène les Dallas Cowboys Cheerleaders. Leur enthousiasme fait plaisir à voir. Leurs qualités individuelles ainsi que leur jeu collectif sont exemplaires. Et quel sens du placement ! En attaque ou en défense, leurs tactiques et leurs combinaisons sont réglées au millimètre. Des débordements par les elles de haute volée qui érigent le patriotisme américain à son paroxysme. Elles proposent un défi physique de tous les instants et mettent à rude épreuve le mental de leur vis à vis. De quoi également inciter leur petits amis, footballeurs ou non, à ne jamais prendre le risque de se faire plaquer suite à un touch down sur terrain adverse.


UN VIL AGRESSEUR DE LA POLICE NEUTRALISÉ PAR DEUX VIGILES !


Qui se ressemble s’assemble. Des méthodes musclées contre la liberté de parole, une belle culture du mensonge pour justifier leur mauvais coups et l’arrogance matamore de ceux qui se croient des hommes mais le répètent trop souvent pour en être vraiment. Et ce grossier bobard : « Il agresse les agents de la police », dit avec le lourd aplomb de l’imposteur patenté, est un exemple d’absurdité et de bêtise crasse ! Depuis quand la police aurait-elle besoin d’un pseudo service de sécurité au rabais pour assurer la protection de ses agents et faire le boulot à sa place ?!!! Il faut le voir pour le croire. (suite…)

CRÊPES  SUPERSTARS  !

En cette période de combustion ès chandeleur et mardi gras, une petite projection dans l’hyper-espace de la création crêpière vous permettra d’étaler votre science (fiction ?) en copiant outrageusement cette technique hyperboliquement bluffante.

N’oubliez pas le Louis d’or dans la main qui ne tient pas la poêle… Car la légende prétend que pour engendrer succès et prospérité toute l’année, il faut faire sauter les crêpes avec une pièce de monnaie dans la main tout en récitant ces vers séculaires :

La veille de la Chandeleur…
L’hiver se passe ou prend rigueur
Si tu sais bien tenir ta poêle
À toi l’argent en quantité
Mais gare à la mauvaise étoile
Si tu mets ta crêpe à côté.

Comme quoi, dans le passé ou le futur, qu’elles soient noires ou dorées, étoiles et crêpes demeurent irrémédiablement liées…
À ce rythme là, on se demande bien qui va débouler sur nos écrans en troisième semaine ?

 

SUNGHA…  VERY  YOUNG

Sungha Jung est un jeune guitariste prodige né fin 1996 en Corée du Sud. Il observa d’abord son père jouer de la guitare puis s’empara de l’instrument et débuta dans la musique à 9 ans. Deux ans plus tard, il était déjà capable de produire des interprétations étonnantes, telles des reprises des Beatles (notamment un fantastique « Come Together », un « Blackbird » classique et un « While my Guitar Gently Weeps » au ukulele), des hits de Mickael Jackson (Billie Jean, Thriller et Beat It), ainsi que des standards de nombreux autres artistes. À chaque fois, il a su respecter l’esprit de l’œuvre originale tout en apportant sa patte personnelle, comme dans  ce thème de mission impossible. (suite…)

MON  BEAU  SAPIN



Ultime jour de janvier… Souvenez-vous ; le mois dernier, c’était l’étoile du salon, la star du living-room. Aujourd’hui, il n’est plus rien. Il n’est plus sur son 31. On l’a dépouillé de ses attraits, comme dans la chanson, les bois et guérets. On a saccagé sa parure, confisqué les rubans, les bijoux et les attributs de fête et qu’il arborait triomphalement sous les œillades contemplatives d’un public conquis. Souvenirs, souvenirs… Personne ne lui fait plus le moindre cadeau. Déraciné dans les grises rues des grandes villes, il gît nu en exhibant sa verdure. (suite…)

COPAINS  /  COPINES

Le photographie n’est pas très nette, nous le confessons, mais elle a été capturée sur BFM tv, au dernier jour de campagne des primaires socialistes. On peut aisément déceler la franche camaraderie unissant le couple Benoît Hamon et Arnaud Montebourg. L’enseigne commerciale située en arrière plan aurait pu encore accentuer cette impression s’il n’avait manqué deux petites lettres, malencontreusement retranchées de l’édifice… (suite…)


vanitas vanitatum
omnia vanitas

À Washington, Chicago, Boston et dans d’autres grandes villes américaines, la Women’s March mobilisa plus de 2 millions de femmes le 21 janvier 2017. Ce rassemblement politique vise, entre autres objectifs majeurs, à promouvoir les droits des femmes et ceux de la communauté LGBT. Deux jours plus tard, le 23 janvier, Donald Trump apportait une réponse cinglante en signant un décret qui bloque le financement des ONG internationales soutenant l’avortement. (suite…)