À  TABLE  !
FOOD’S  READY !

Combien de fois a-t-on hésité avant d’acquérir un bibelot tape à l’œil, en se ravisant finalement au motif qu’il perdrait de son charme et se transformerait vite en objet ramasse-poussière ? Ne tergiversez plus et fondez pour cette curiosité suave. Grandeur (très) nature, discrètement mise en valeur sur une table ou un bureau, son look à la fois stylé et décontracté étonnera vos amis et ravira vos invités. Un sujet de conversation idéal pour rompre la glace sans tarder et orienter la discussion vers des thèmes essentiels. L’une des salles de réunion de la Maison Blanche en serait déjà équipée depuis peu. Existe également en version blonde ou rousse, avec ou sans tatouages.

We often hesitate before purchasing a showy ornament, and finally give up realizing that it would loose its charm and would become another object for dustpan and brush. Do not play for time any longer and go ahead with this smooth curiosity. Life-size, discreetly showcased on a table or a desk, its stylish and relaxed look will surprise and please all your guests. Perfect talking point to easily open the dialogue and have an interesting discussion about essential points. I was told that one of the meeting room at the white house was recently equipped with it.
This item also exists in blond or redhead,  with or without tatoos.

FUNAMBULISME  SENTIMENTAL


Une belle âme, une grande amitié, une générosité rare, et toujours des projets ou des réalisations empreints d’une grande humanité : Virginie Lemoine est tout cela à la fois. Et bien plus encore. Un petit aperçu en 23 minutes télévisées…

LA DEVINETTE DU WEEK-END


Cherchez l’erreur… Et n’hésitez pas à nous faire part de vos propositions si vous pensez avoir identifié la singularité qui se cache dans ce cliché (en passant par la case contact, en haut et à gauche de la page d’accueil, puis en utilisant le cartouche réservé aux messages). Sans être spécialiste ès football américain ou pom-pom girls, vous devriez trouver la solution relativement rapidement. Un indice peut d’ores et déjà vous être révélé sous forme d’initiales : MD.
À vous de jouer…


EN CADENCE

Pas besoin de les applaudir. Elles le font très bien elles-mêmes. Elles s’en chargent mieux que quiconque, par anticipation et au rythme d’une amitié, d’une complicité, d’une fraternité que l’on devine à toute épreuve, même du temps. Et des contre-temps. Prendre un pot avec elles requiert un peu plus d’attention qu’à l’accoutumée. Mais tant qu’on reste synchrone dans les sourires et les sentiments, on évolue sur le bon tempo.


REGARD  SUBJECTIF

© Photographie Pascal Ito

Le soir devant le miroir, tout paraît plus simple ou plus compliqué. Selon que les traits sont tirés par une affreuse fatigue ou une main lifting, la photographie du moment joue les révélateurs amis ou ennemis. C’est l’éternelle bagarre entre le masculin et le féminin. Notre corps est notre ring. Il faut toujours monter sa garde. Esthétique ou psychologique, l’arbitrage n’y est jamais objectif…

LA VÉRITÉ, PAS TOUJOURS SEXY, SUR SAINT VALENTIN.


Prêtre chrétien emprisonné à Rome au 3e siècle car il continuait à unir les jeunes fiancés alors que l’empereur Claude II pensait que les hommes mariés faisaient de mauvais soldats, Saint Valentin rendit la vue à la fille de son geôlier et lui offrit, juste avant son exécution, une feuille en forme de cœur avec le message :  « de ton Valentin » . (suite…)