ZOOM  BACK

tetu-brigitteboreale

La rubrique «Presse Purée» est une sorte de projecteur braqué sur un sujet, une personnalité, une situation qui a attiré mon attention dans les médias (presse écrite, audiovisuelle, internet, etc…) français ou étrangers. Cette semaine, après la polémique postiche sur la transphobie qui a suivi ma première apparition dans le Grand Journal de Canal +, commentaires et points de vue divers ont jailli de toutes parts. (suite…)

De l’origine et l’utilité de la galanterie.

 

Décriée par certaines féministes, célébrée par certains artistes, la galanterie m’est toujours apparue comme une forme d’intelligence et d’élégance relationnelles entre femmes et hommes. Un raffinement à la fois civique et sentimental du sexe dit fort envers le sexe dit faible, et réciproquement. Très tôt, l’idée de la femme suzeraine naturelle m’a semblé tellement indiscutable que je ne comprenais même pas l‘occurrence d’un débat à ce sujet. Le concept ne pouvait être (et surtout avoir été) que salutaire à tous points de vue. (suite…)

PETITE PRÉCISION DIFFUSÉE DANS LE GRAND JOURNAL
CANAL +  MARDI 6 SEPTEMBRE 2016

6sept16 – BRIGITTE GRAND JOURNAL on Vimeo.

MERCI À TOUS CEUX ET CELLES QUI ONT VOULU PRENDRE MA DÉFENSE HIER SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX, C’ÉTAIT TRÈS GENTIL, MAIS COOL LES AMIS… DON’T WORRY, BE HAPPY.
LA VANNE D’ORNELLA QUI ME DISAIT « BONSOIR MONSIEUR DAME » ET ME PROPOSAIT UN PLAN À TROIS, C’ÉTAIT DE LA VANNE (ET DE LA BONNE À MON AVIS). JUSTE DE LA VANNE ENTRE AMIS.
EN AUCUN CAS DE LA TRANSPHOBIE. LA TRANSPHOBIE, JE SUIS BIEN PLACÉE POUR SAVOIR CE QUE C’EST. QUAND ON CRACHE SUR MON PASSAGE DANS LA RUE OU QU’ON ME TRAITE DE SALE TRAVELO DANS LE MÉTRO, ÇA C’EST DE LA TRANSPHOBIE.
(suite…)

BRIVE  LA  GAILLARDE

CHRONIQUE RUGBY DIFFUSÉE DANS LE GRAND JOURNAL
CANAL +  LUNDI 5 SEPTEMBRE 2016

12003958_526470047508429_3206799651912584624_n

Les histoires de David contre Goliath, ça m’a toujours plu et ça tombe bien parce que c’est exactement ce qui se passe dans le rugby français aujourd’hui. (suite…)

BURKINA FASHION

« Le port du burkini sur la plage ? C’est un scandale ! C’est pas chez nous que ça risquerait d’arriver. D’ailleurs, elles n’essayent même pas chez nous ! Évidemment qu’il faut l’interdire ! » Giovanna, ma meilleure amie brésilienne a toujours des avis quelque peu tranchés.
J’ai eu beau lui expliquer que nous, transgenres, n’étions peut-être pas les mieux placés pour réagir ainsi, vu que les codes vestimentaires, nous étions quand même un peu habitués à les fracasser allégrement, rien n’y a fait.

concoursessorage_070611
(suite…)

PERLE PHILIPPINE

perles or

Il y a une dizaine d’années, au large de l’île de Palawan (Philippines), un pêcheur peste contre quelque chose qui retient l’ancre de son bateau. Il plonge pour la dégager et remonte un énorme parpaing d’aspect lisse et blanchâtre. Il range cette étrange pierre sous son lit, où elle s’endort pour une décennie. Ce n’est qu’à la ‘’faveur’’ d’un incendie et d’un déménagement à la hâte qu’elle émerge à nouveau au grand jour. (suite…)

Tout est parfait dans ce PostModern Jukebox.
Le délicat snapping d’intro et le pont de l’insolite relais contrebasse à quatre mains. La répartition des personnages dans l’espace. La prestation scénique et musicale de ce nonette peu commun. Sa triple composante féminine pour le moins enjouée. Les robes jungle fashion et leurs ondulations suggestives, les mains sur les hanches et les œillades complices… Un peu plus que de la musique dans tout cela.
Accélération rythmique via contrebasse à quatre mains. Clarinettiste zaninien en retrait, trombonniste lunaire, pianiste et batteur aussi présents que distants… et ces trois grâces minaudant leur langoureux swing à la perfection, dans le ton et la séduction absolue, jusqu’au déhanché final…
Trio synchro de barbie girls méli-mélomanes avec lequel on aimerait se perdre et juste après se retrouver… Tout au long cette sensuelle ligne de basse.
Tels des contre-points de suspension.
All About That Bass…