JOLIES CANNES ET VIEILLES BRANCHES

11312909_475205445968223_5212403417941871522_o

Et allez ! On va encore y avoir droit ! Et en plan panoramique messieurs dames, avec éditions spéciales à la clef, sur fond de palaces rutilants et de paparazzi rugissants. Descente de grosses bagnoles, tapis rouge et montée des marches : le Festival de Cannes nous offre chaque année les mêmes séquences effroyablement surjouées.

Starlettes plus ou moins fraîches mais toujours aussi racoleuses et producteurs plus ou moins rassis mais toujours aussi rémunérateurs : on perçoit quelque chose de paradoxal dans ce rite à la fois essentiel et superficiel propre au 7ème art. Sont-ils tous bien prévenus que dorénavant, c’est le client qui se trouvera verbalisé ?

Amusant pour certains, révoltant pour d’autres, ce festival de jolies cannes et de vieilles branches a le mérite de recadrer quelques portraits divertissants selon un scénario des plus classiques dans la grande comédie des relations humaines. Ce dessin de Dany en est un parfait storyboard à lui tout seul.

C’est beau l’amour du cinéma. Presque autant que le cinéma de l’amour…

VIVE LES MARIAGES GAIS !!!

Qui a prétendu que l’église catholique n’était pas favorable aux mariages gais ? Et aux prêtres idem. Comme il est dit dans « Mamma Maria », la chanson bien nommée et parfaitement choisie de Ricchi e Poveri : « Ha un filtro contro la gelosia e una ricetta per l’allegria. Legge il destino ma nelle stelle, e poi ti dice solo cose belle. Mamma Maria… » (Elle possède un philtre contre la jalousie et une recette pour la joie. Elle lit le destin mais dans les étoiles et ensuite elle ne te dit que des choses belles. Mamma Maria…) Dans son église, ce prêtre distille l’allégresse avec un enthousiasme si communicatif que plus rien d’autre ne compte. (suite…)

GET BACK : HYMNE TRANS !!!

beatleslast10

En mai, fais ce qu’il te plaît ! Début mai 1970, les Beatles ont fait ce qu’ils ont voulu, et cela m’a fortement déplu. Ils ont annoncé leur séparation. Depuis, cette période invite toujours, à un moment ou un autre, quelque vague bouffée de nostalgie. Une sorte de mélancolie sournoise, première grande désillusion lycéenne, rappelle inexorablement que toute évasion a une fin. All things must pass… (suite…)

À tire d’aile.

10502062_335460589942710_3569845637158429785_n

Menace de grève chez Air France-KLM ! La société française a décidé d’appliquer unilatéralement les mesures dites du « solde de Transform » qui se traduisent par des réductions salariales conséquentes. Le personnel navigant accuse les dirigeants de privilégier une vision au ras des paquerettes qui se solde invariablement par un délestage abusif de la masse salariale.

(suite…)

LEÇON D’HUMANITÉ  –  MANKIND LESSON

Une grande leçon d’humanité donnée à l’homme par le monde animal en à peine une petite minute.

Certains homo sapiens continuent à prétendre que l’acceptation des différences est un concept utopique, bien difficile à mettre en application dans la réalité. Cela pose apparemment beaucoup moins de problèmes à un chien ou un orang-outan…
et à tous leurs copains faisant preuve ici d’une belle ouverture d’esprit. Question de cerveau ou de sensibilité ? D’intelligence ou de générosité ? Ou d’un peu tout cela à la fois ? Dans la vie de tout un chacun, la bienveillance devrait être à la fois la règle et le but du jeu. Les animaux les plus différents y parviennent bien. Pourquoi pas nous ? Vivre ensemble malgré les différences, c’est la diversité dans le bon sens.

A huge mankind lesson shown by animals in less than one minute.

Some humans still pretend that accepting the differences is an utopic concept, very hard to put into practice. Visibly, a dog and a monkey do not mind at all. And their friends also, which have a great open mind in this video. Is it a matter of brain or sensitivity ? Intelligence or generosity ? Or a bit of everything ? In everyone’s life, the goodwill should be the aim of the game. Live together in spite of the difference, this is diversity in the right way. If animals can do it, why not us ?

Be together. Not the same.
Live together. Play the game.

Joli mois de mai ?

En Mai...

 

Ce mois fait vraiment ce qui lui plait.

Ça commence le 1er mai par une fête du travail qui, dès 1890, fait défiler les manifestants avec un triangle rouge à la boutonnière symbolisant la journée divisée en trois parties égales : travail, sommeil, loisirs. La fleur d’églantine assure un bref relais avant que le brin de muguet ne reprenne le devant de la scène. En 1561, Charles IX avait déjà pris l’habitude d’offrir des brins de muguet aux dames de la cour en ce premier mai décidément bien inspiré.

Une semaine après, le 8 mai est moins sémillant. (suite…)

UNE AFFAIRE D’ÉTAT… D’ESPRIT !

BB Ciné

Un matin de l’année 2009, ma directrice de casting préférée m’appelle à propos d’un long métrage en cours de réalisation.
Allo Brigitte, c’est Fabienne. Je suis à la recherche de cinq personnages transsexuels pour le tournage d’un film à Paris.
– Ah, ah… Intéressant ! Voici une journée qui commence bien…

(suite…)