LES  BONS  PLANS  DE  TATIBRIBRI

11807365_508636539291780_6825977997266048714_o
POUR UN SÉJOUR DE VACANCES OU PLUS SI AFFINITÉS, VOUS ÊTES À LA RECHERCHE D’UN COIN TRANQUILLE, EN LIAISON ÉTROITE AVEC LA NATURE, LOIN DU BRUIT ET DES TRACAS DE LA VIE CITADINE ?

AUCUN PROBLÈME. TATIBRIBRI MET À VOTRE DISPOSITION UN CARNET D’ADRESSES SANS PAREIL, AVEC UN CHOIX IMMOBILIER INCOMPARABLE. DES OCCASIONS À SAISIR AVANT… QU’IL NE SOIT TROP TARD !

RÉPERTOIRE DÉTAILLÉ SUR SIMPLE DEMANDE ÉCRITE.
(Cliquer sur l’image pour agrandir)

BOISSON PILOTE

11011005_454079108080857_846962202061545092_n

Mon amie Andréa n’est pas contente, mais alors pas contente du tout ! La semaine dernière, alors qu’elle portait délicatement une cannette de coca à ses lèvres, un représentant de la maréchaussée est intervenu pour lui signifier qu’elle lui était redevable de la somme de 35 euros ! Elle était au volant de sa magnifique petite Clio rouge et n’en est pas encore revenue !

(suite…)

Querelle des anciens et des modernes ?

La musique adoucit les mœurs. Elle les bouscule un peu aussi parfois.
Mais essentiellement pour les faire évoluer.

BALAYAGES

Coupe Tifs

9.895 euros mensuels bruts pour le capilliculteur élyséen, ça décoiffe ! Le plus étrange dans cette affaire est que ce coiffeur présidentiel fut recommandé à François Hollande par son ex-première dame Valérie Trierwieler (qui a pourtant prouvé sa grande aptitude à lui chercher des poux sur le caillou) et que personne en haut lieu n’ait senti le coupe-choux venir. (suite…)

DID YOU NOTICE ?            VOUS AVIEZ REMARQUÉ ?

clicclac photophoque

Avec les photos de groupe ou de vacances, c’est souvent la même histoire. Il y en a toujours un qui se croit malin et qui trouve le moyen de venir faire le pitre juste devant l’objectif au moment précis où vous appuyez sur le déclencheur !

With group or holidays pictures, it is always the same story. There is always someone playing the wise guy and fools around just in front of the lens at the very moment you take the picture !

Une danse contemporaine de la foi.

Les dernières JMJ (journées mondiales de la jeunesse) se sont déroulées du 26 au 31 juillet dernier à Cracovie, en Pologne. Plus de 2,5 millions de pélerins ont participé à cet événement organisé tous les trois ans par l’Église catholique romaine (les prochaines JMJ auront lieu à Panama en 2019). Messes, concerts, expositions, débats, créations théâtrales… c’est un immense espace-temps de parole et de rencontre qui s’ouvre aux jeunes catholiques du monde entier.

Cette année, lors d’un concert du groupe mexicain «Tireso», un prêtre français a fait sensation. (suite…)

Air France sous la grève – Bikini sur VietJet Air !

Grève à Air France et bikini sur VietJet : à chacun sa plage de valeurs ! Tandis que les personnels et les dirigeants de la compagnie française se livrent un combat de préavis et de débrayages délétères à tous les niveaux, leurs homologues vietnamiens font plus que se retrousser les manches.

(suite…)

HERE  COMES  THE  SUN

Enregistrée entre juillet et août 1969, cette chanson solaire fut pourtant composée durant le printemps précédent. George Harrison avait fui les tensions minant le groupe des Beatles et s’était réfugié chez Éric Clapton l’espace-temps d’un après-midi ensoleillé. Se promenant dans le jardin de son ami, une guitare acoustique à la main, cette mélodie lui est venue d’un trait, telle une libération et un soulagement. L’intro reconnaissable entre mille, les notes cristallines de la guitare et les paroles apaisantes rayonnent de « cool vibrations ».
De Nina Simone à Coldplay en passant par George Benson, Richie Havens, Bon Jovi, Peter Tosh, Sergio Mendes, John Pizzarelli, Ben Harper, Sheryl Crow, ce morceau a été repris par une myriade de musiciens et interprètes aussi différents que talentueux avec à chaque fois un désir de communiquer une chaleur et une sérénité singulières. Quelles que soient la météo ou l’atmosphère du moment, cette composition agit comme un élixir de quiétude.
Instantanément, à l’extérieur comme à l’intérieur, here comes the sun.

Recorded between July and August 1969, this solar song was however composed during the previous spring. George Harrison ran away from the stress sapping the Beatles group. He sought refuge by Eric Clapton during a sunny afternoon. He went for a walk in his garden’s friend with an acoustic guitar in his hand. This melody came up in one go, as a liberation and relief. The introduction easily recognizable without hesitation, the crystalline guitar notes and the calming wording are shining with « cool vibrations ».
From Nina Simone to Coldplay going through George Benson, Richie Havens, Bon Jovi, Peter Tosh, Sergio Mendes, John Pizzarelli, Ben Harper, Sheryl Crow, this song piece has been performed by plenty of musicians and artists, as different as talented, always wanting to communicate specific warmth and serenity.
Whatever the weather outside or how you feel, this songs instantaneously calm down, inside and outside. Here comes the sun.

La cravate : nœud du problème ou problème de nœud ?

black tie

Dire que s’il n’y avait pas eu la Guerre de Trente Ans en 1618, aristocratie protestante de Bohême contre autorité catholique du Saint Empire, les petits garçons n’auraient jamais été étranglés par le ridicule petit nœud pap’ des grandes réunions de famille et leurs pères garrottés par la classique cravate noire.

On doit la cravate aux Croates, comme on doit le porto aux Portugais, la canadienne aux Canadiens et les autruches aux Autrichiens… (suite…)

Holidays Lifeguards

holidays lifeguards

Juillettistes ou aoûtiens, n’oubliez pas : si vous avez le moindre problème sur les plages, faites appel aux célèbres brigades des maître-nageurs sauveteurs.

Ils ou elles accourront à la rescousse et fendront la foule jusqu’à vous au rythme de magnifiques contractions abdos-pectoraux ou dans une chorégraphie d’ondulations hanches-chevelures des plus étourdissantes.
Vous pourrez alors leur faire part de vos petits soucis et ils se mettront en quatre pour vous aider à les oublier. C’est toujours comme ça que ça se passe à la télé.
Pourquoi ça n’arriverait pas au moins une fois dans la réalité ? On peut toujours rêver… Ça sert aussi à ça les vacances.