USURPATION D’IDENTITÉ OU TRAVESTISSEMENT CULTUREL ?


Le Père Noël est-il une dorure ? Rien qu’une énorme imposture ? Chaque année, il est la star incontestée du réveillon qui porte son nom, entre le 24 et le 25 décembre, éclipsant par la même occasion une autre journée longtemps symbolique : celle du 6 décembre, correspondant à une fête de la Saint-Nicolas encore vivace dans plusieurs pays d’Europe. L’histoire d’une filiation relativement récente et fort méconnue relance toute l’épineuse question. Comment ce bon Saint-Nicolas, vieux de plus de 16 siècles, s’est-il fait voler la vedette par un Père Noël d’à peine 150 ans ? Arnaque monumentale ou travestissement phénoménal ? Brigitte Boréale et Pink tv vous révèlent les dessous et les dessus de toute l’affaire ! Un cold case de fin d’année enfin élucidé…

– DINDE DE NOËL –
CHRISTMAS TURKEY –

 

dinde-citron

Une recette farceuse pour la dinde farcie :
Coupez un citron en deux.
Placez le délicatement sous la peau du volatile avant cuisson.
Laissez dorer à point.
Et servez sous le regard émerveillé de vos convives.

Une façon originale de bien terminer l’année avec ce plat traditionnel, légèrement siliconé, qui nous change des poulettes aux hormones très ordinaires.

…..

A mischievous recipe for the stuffed turkey :
Slice au lemon in half.
Gently place the two little domes under the skin of the bird before baking.
Let them sweety brown.
And serve the dinner.
Your guests will gaze with wonder.

An original way to finish the year with a (lightly siliconed) traditional dish. A nice change from the ordinary hormone-treated chicken.

UNE  BEAUTÉ  INTELLIGENTE

Elle fit ses débuts au cinéma en 1965, dans un film dont je me souviens très bien pour l’avoir vu enfant : “La tête du client”. Le scénario loufoque était servi par une bande de joyeux drilles qui avaient pour noms Francis Blanche, Jean Poiret, Michel Serrault, Darry Cowl, Jean Richard, Sophie Desmaret, Jacques Legras… et Caroline Cellier, qui, du haut de ses 20 ans, avait déjà obtenu deux prix importants au théâtre (le prix Gérard Philippe et le prix Suzanne Bianchetti). Ce film fut aussi l’occasion d’une rencontre capitale ; celle avec Jean Poiret, de 19 ans son aîné, qui tomba tout de suite amoureux, et qui partagea sa vie et sa passion jusqu’à sa mort en 1992. (suite…)

LA  RUSSIE  AURAIT  UNE  LONGUEUR  D’AVANCE…

De source quasi-officielle, mais sans garantie du gouvernement, une indiscrétion émanant clandestinement de milieux scientifiques moscovites non autorisés laisse à penser que la Russie aurait pris une avance décisive dans la commercialisation d’un nouveau vaccin anti-corpsvide. Il n’immunise pas forcément contre les virus qu’il est censé combattre mais il les anesthésie prodigieusement. Quelques ultimes essais sont en cours avant son homologation définitive par l’Organisation Mondiale de la Santé. Certains effets secondaires seraient encore difficiles à contrôler. Il semblerait aussi que son action soit limitée dans le temps et varie considérablement d’un individu à un autre. Toutefois, un avantage déterminant le différencie de ses concurrents : son transport et son stockage ne nécessitent aucune précaution particulière. On peut donc le conserver à n’importe quelle température. Toutefois, il est préférable de l’administrer glacé.