AIR  FORCE  HUMOUR


Il n’y a pas à dire : les Canadiens sont passés maîtres en la matière. Chaque fois que j’ai pris un vol pour Montréal, je suis tombée sur des personnages hors du commun. À l’instar de ce steward qui fait le show, d’abord en anglais, puis en français. Il se nomme Michael McAdam, travaille pour la compagnie canadienne WestJet, et a une façon bien à lui d’illustrer des consignes de sécurité habituellement fort rébarbatives. C’est aussi une manière idéale de détendre les passagers angoissés juste avant le décollage…

Nothing more to say: Canadians are really the best. Whenever I travel by plane to Montreal, I meet extraordinary people. Like this stewart making the show, first in English then in French. His name is Michael Mc Adam, he works for the canadian Airline company Westjet and has his own way to illustrate the safety instructions usually so boring. It is also the best way to relax the passengers so stressed just before takeoff.

JEUX  DE  PAUMES

tumblr_lodac42bgY1qhbn26o1_400

Les mains qui se tendent, et dont on se souvient,
Façonnent et tournent notre vie un peu plus loin.
Chaque paume ouvre quelque chose de précieux,
Entre espoir, générosité et merveilleux,
Elle participe à un cercle vertueux,
Comme un nouveau regard qui nous ouvre les yeux.

LA  VOYAGEUSE  INTÉRIEURE

Évidemment, il y avait ses yeux, et ce regard, pas forcément triste, mais jamais totalement gai. Et par moments, il y avait ses jeux. Jeux de scène, jeux d’enfant, jeux d’écriture, jeux de hasard, jeux d’ombre et de lumière, jeux de dupes… Marie Laforêt était un roseau qui cachait ses chaînes invisibles par des chansons de saisons. Jamais vraiment les mêmes, mais toujours liées entre elles, à l’instar de ses virées cinématographiques. Elle voyageait légère, dans la gravité de l’instant. Vers un ailleurs fatalement meilleur. (suite…)

LAÏKA

Il y a 62 ans et des poussières, le 3 novembre 1957, une petite chienne nommée Laïka s’envolait à bord de l’engin spatial soviétique Spoutnik 2. Elle devenait le premier être vivant placé en orbite autour de la planète Terre et accédait ainsi à une notoriété mondiale. Au prix de sa vie… (suite…)

Pour Halloween, offrez Barbie Bondage !
The Queen of Halloween

10423809_385326064956162_3092220341030752681_n….

Un cadeau de circonstance !
Pour la célébration des fêtes d’Halloween, n’hésitez plus. La version Bondage Barbie Latex, richement dotée de ses nombreux accessoires, est maintenant disponible. Elle comblera vos attentes les plus inavouables, ainsi que vos connaissances les plus exigeantes. Idéal pour élargir l’univers Barbie et s’amuser entre amis !
Attention : ne convient pas pour les enfants de plus de 99 ans.

A very appropriated present !
For the celebration of Halloween, do not hesitate any longer.
The Bondage Barbie Latex version is now available, provided with a lot of accessories. It will fulfil your most shameful expectations as well as your most demanding acquaintances. Ideal to enlarge the Barbie world and have fun with your friends.
Carefull: not suitable for kids over 99 years old.


COMPTE  À  REBOURS



Les conférences internationales en faveur de l’écologie ressemblent à s’y méprendre aux conférences internationales pour la paix. Plus elles se multiplient, moins elles ont d’effet. Partout dans le monde, les zones critiques prolifèrent à la vitesse d’une cupidité sans bornes et les bonnes résolutions sont reportées à des échéances absurdes. Applications minimalistes programmées en 2025, 2040, 2050… Les médias ne se rendent même plus compte des inepties qu’ils propagent. Et quand des décisions importantes semblent enfin entérinées, elles ne sont jamais à l’abri d’une remise en cause ultérieure, qui annule tout le lent et difficile chemin parcouru. On pourrait penser que plus une population croît, plus elle augmente les chances de survie des individus qui la composent. L’espèce humaine est en train de démontrer tout le contraire. Si une intelligence extra-terrestre venait à visiter notre planète avec la mission de préserver son équilibre et son harmonie, le diagnostic et le palliatif seraient rapidement validés. L’homme apparaîtrait évidemment comme le premier maillon à faire sauter dans le foutoir général et le grand cercle vicieux qui gouvernent son existence. L’alien redresseur de torts devrait alors se montrer impitoyable. Deviendrait-il exterminateur que l’on ne pourrait même pas l’en blâmer.