DUO  DUELLE


Pas besoin de les applaudir. Elles le font très bien elles-mêmes. Elles s’en chargent mieux que quiconque, par anticipation et au rythme d’une amitié, d’une complicité, d’une fraternité que l’on devine à toute épreuve, même du temps. Et des contre-temps. Prendre un pot avec elles requiert un peu plus d’attention qu’à l’accoutumée. Mais tant qu’on reste synchrone dans les sourires et les sentiments, on évolue sur le bon tempo.

FINAL  SHOW

Jusqu’il y a peu, le 31 décembre était l’unique occasion de voir ce genre de show à la télévision. On guettait l’apparition, sur les programmes hebdomadaires, de mots clés tels que Moulin Rouge, Lido, Paradis Latin, Folies Bergères… et surtout Crazy Horse ! Ce dernier avait un petit quelque chose de plus sulfureux, de plus moderne, de plus décomplexé. Il ne proposait pas de French Cancan ou de revues parisiennes un peu trop classiques aux yeux des amateurs d’érotisme plus malicieux. Non, les filles du Crazy suggéraient, et suggèrent toujours, quelque chose de plus Crazy. J’entends encore certains hypocrites vanter la qualité des jeux de lumières, des décors ou de la musique… Je me suis toujours demandé pourquoi ils cherchaient autant d’alibis douteux pour justifier leur voyeurisme de fin d’année. Pourquoi ne pas avouer tout simplement leur plaisir des yeux ? À la rigueur, il aurait été moins faux jeton d’évoquer la qualité des costumes, leur conception minimaliste, et la mise en valeur des corps qui leur donnent vie. Ça, c’est really crazy ! Et comme il n’est jamais bon de résister trop longtemps à la tentation, nous en proposons ici un petit aperçu en avant-première. Avec quelques heures d’avance sur la soirée du 31 décembre.
Really Crazy. Crazy, Crazy !

ILLUMINATIONS

12374755_550802885075145_5929107177261070195_o

Étant donné la façon dont les guirlandes lumineuses mettent en valeur les choses au moment des fêtes de fin d’année, je me suis souvent demandé pourquoi elles n’étaient pas utilisées plus largement et plus fréquemment tout le reste du temps ?

Paraitrait que c’est pas bon au niveau économie d’énergie…

Taking into account that Christmas wreaths enhance things during Christmas and New Year’s celebrations, I often wonder why they are not more largely and frequently used all the time.
It seems that it not good for energy saving….

ARBRES À CHATS


Les décorations intérieures à l’occasion des fêtes de fin d’année font toujours la joie et l’admiration des petits et des grands.

Parmi les tout petits, certains peuvent toutefois avoir les boules et claquer subitement un câble. Inutile alors de les enguirlander lorsque le mal est déjà fait. Prenez plutôt les devants et surveillez aussi attentivement que régulièrement votre Chat Pin de Noël.

DOUBLE  DÉTENTE

L’expectation est si longue et la délectation si courte. Tout jeune déjà, on attend avec impatience cette nuit du 24 au 25 décembre qui s’évanouit toujours trop vite. Avec l’âge, les aspirations changent de costumes. Les hivers successifs les dépouillent de leurs attraits, tels bois et guérets. Même si l’on finit par y croire de moins en moins, le Père Noël demeure un ami bienveillant, si ce n’est pour soi-même au moins pour les enfants et pour tous ceux qu’on aime. Chaque année, il est l’invisible invité de millions de foyers, qui ne lui tiennent nullement rigueur de ses absences répétées et de ses visites éclair, pourtant confinées aux limites de l’impolitesse. C’est qu’il a fort à faire ce gentil Père Noël, flanqué de ses deux qualités majeures : indulgence et générosité. Mais que peut-il bien faire, une fois ce mémorable réveillon terminé, des 363 autres jours de l’année ?

BALANCEMENT  D’AIRAIN


Entendez-vous, alors que Noël approche à grand pas, tintinnabuler gaiement les jolies clochettes au fond des bois ? Comme autant de préludes à la bûche éclatante qui, dans l’âtre rougeoyant, achèvera d’enflammer votre réveillon, ces délicats grelots évoquent inlassablement la promesse d’heureux et torrides événements… qui, fort malheureusement, n’arrivent pas très souvent.