LE VERGER DU COUSIN MAURICE

Lorsque j’étais petit, je me sentais déjà grand. Dans un minuscule village de trois cents habitants, il n’y a pas beaucoup de vraiment grands. Ceux qui, très tôt, ont conscience d’être différents, le deviennent encore plus rapidement. Petit bonhomme de 7 ou 8 ans, j’allais souvent battre la campagne. C’était une sorte de défoulement pédagogique, de comportement autodidacte qui me permettait de vérifier in situ ce que le maître d’école nous racontait sur l’essaimage du pissenlit ou l’activité de la taupe, la pousse du radis ou le retour des hirondelles, la germination du blé ou la reproduction du taureau… Je partais donc seul, à la découverte champêtre de mes interrogations du moment. Mon cheminement, physique et psychologique, se faisait à chaque fois selon les mêmes étapes. Je m’en allais gaiement derrière la maison de mes grands parents. Traverser le jardin en longeant les poiriers et pommiers taillés en espalier était l’affaire d’un instant. Après les groseilliers et les framboisiers, le passage devant la volière des faisans et perdrix, puis le poulailler, provoquait une brève révolution du peuple gallinacé. Agitation inutile : la plainte du portillon érigé entre le pigeonnier et le muret de clôture du potager trahissait déjà mon entrée dans le verger du cousin Maurice.

JBC

Le cousin Maurice était un de ces vieux personnages foncièrement bons, dont on se demande, peu après leur mort, s’ils n’étaient pas davantage que des humains. (suite…)

UNE  AMIE  DE  40  ANS

Choix_samedi_16

C’est un ami de 40 ans, un vrai, pas un de ceux qui trahissent pour une élection. C’est et non pas c’était, parce qu’il aura toujours 40 ans et parce que sans être physiquement présent, il est toujours là. Né le 28 octobre 1944 à Paris, dans le 14ème arrondissement, et mort le 19 juin 1986 au guidon de sa moto 1100 VFC Honda, sur la route de Grasse, entre Opio et Valbonne (Alpes Maritimes),  il nous a fait rire de façon intelligente alors que les cons le prétendaient vulgaire. Il a foutu la trouille aux politiques des années 1980 et a fait le boulot à leur place en fondant les Restos du Cœur. Il a réalisé plein d’autres choses intéressantes qui mériteraient le détour, mais l’une d’elles, que beaucoup n’ont même jamais remarquée, m’a frappée dès le départ. (suite…)

LA  TÊTE  AU  FOND  DU  BAC  !

Chaque année, les perles du baccalauréat valent leur pesant de cacahuètes. En voici un florilège désarmant ci-dessous (cliquer sur la photo pour l’agrandir). On comprend mieux l’augmentation du nombre de suicides dans le corps enseignant…

BAC 1

Par moments, on finit par se demander si certaines de ces inepties ne proviennent pas de la plume d’humoristes plus ou moins inspirés. Que nenni. Des amis professeurs me confirmaient récemment que, non seulement ce type d’âneries contaminait de plus en plus de copies, mais qu’à l’oral, leurs auteurs s’entêtaient souvent à les justifier par des argumentations aussi délirantes qu’abrutissantes. Le « Vu à la télé » qui estampille certaines mauvaises publicités se transforme chez eux par un « Vu sur internet » qui vaut toutes les confirmations du monde. (suite…)

EURO 2016 : l’hymne officieux.

Puisqu’on ne peut vraiment pas y échapper, et que la tyrannie du football gagne chaque jour du terrain, voici l’hymne officieux de l’Euro 2016, estampillé «Lolywood», un collectif d’humoristes lancé fin 2015 dans de nouvelles aventures parodiques, avec l’appui de D17 .
Ne pas manquer le couplet final.

HOOLIGAN REVENGE

OK HR 1

Already on the second day of the Euro 2016, outside the match England vs Russia, violent clashes between supporters (not really being fans) once more provoked fierce confrontations on a game field where nothing is going on right since a long time. Those pretending today to be offended never tried to go any further than just notice or discuss about it in a bar. So many blameworthy precedents overwhelm the UEFA : nazi salute, behaviour and banners inciting racial hatred in Italy and Netherlands, coins slingshot in Great Britain and Russia, monkey screams, insults and boos in Portugal, France and Spain. So many offenses who constrained some countries to create laws to forbid stadium accesses. But the more you fight hooligans, the more you kindle violence, as if football nowadays was damned. (suite…)

HOOLIGAN REVENGE

OK HR 2

Dès le second jour de l’Euro 2016, en marge de la rencontre Angleterre-Russie, les violents affrontements entre supporters qui n’en sont pas ont de nouveau convoqué une pitoyable barbarie sur un terrain de jeu où rien ne va plus depuis longtemps. Ceux qui font semblant de s’en offusquer aujourd’hui n’ont jamais cherché à dépasser le stade du constat, voire de la discussion de bistrot. La horde de précédents navrants accable l’UEFA. Salut fasciste, banderoles et comportements incitant à la haine raciale en Italie et aux Pays-Bas, exécrables jets de pièces de monnaie (parfois au lance-pierre) en Grande-Bretagne et en Russie, cris de singes, injures et huées du même acabit au Portugal, en France et en Espagne : autant de délits qui ont contraint certains pays à légiférer et à mettre en place des interdictions de stade pures et simples ! Mais plus on cherche à combattre ceux qu’on nomme les hooligans, plus on attise le problème, comme si le football moderne se trouvait en proie à une étrange malédiction. (suite…)

Grève or not strike ?

 

AF Grève ?

Un coup, il y a grève. Un coup, il n’y a pas grève. Un autre coup, il y aura peut-être grève… Difficile de savoir quelle attitude et quel uniforme adopter chez Air France. Gréviste ou non gréviste ? Si les pilotes continuent à planer dans la plus grande incertitude, le personnel au sol, lui, est de plus en plus désemparé !

One day, strike is announced. Next day, no strike. Another day, maybe strike  will shortly begin… Hard to know which attitude and which uniform is the best at Air France. Striker or non striker ? If pilots are still getting high with huge incertitude, the ground staff feels more and more helpless !

DE BELLES RENCONTRES EN PERSPECTIVE !

10473139_330902803731822_1328516010054632382_n

Le quinzième Championnat d’Europe des Nations de football a lieu en France du vendredi 10 juin au dimanche 10 juillet 2016. De magnifiques rencontres en perspective et, selon l’expression consacrée des commentateurs sportifs :
« De bien belles images, comme on aimerait en voir plus souvent » !

Maillots espagnols : des options bien tranchées.

Cristiano Ronaldo peut aller se rhabiller ! Lui et tous les m’as-tu-vu prêts à dégainer leur maillot au moindre but marqué ont trouvé à qui parler ! Le CD Palencia, club de quatrième division espagnole, vient de récolter des points à la pelle dans le championnat des tenues les plus incongrues. Il a récemment présenté un maillot qui risque de lui coller à la peau en écorchant un peu son image. Certains le trouvent véritablement «abdominable». D’autres le recherchent fiévreusement sur internet afin de l’acquérir pour la modique somme de 50 euros. C’est l’équipementier Kappa qui a pris le risque de participer à cette aventure taillée sur mesure dans un tissu musculaire du plus bel effet. Si, si ; un effet bœuf ! Attention d’ailleurs à ne pas s’attarder ainsi vêtu au rayon boucherie de votre grande surface. La réparation risquerait d’être salée.

Palencia 3

Ceci dit, Palencia n’est pas précurseur en la matière. En 2015, un autre club espagnol, de troisième division cette fois, le Deportivo Guijuelo, avait opté pour un redoutable «maillot  jambon» sensé promouvoir une spécialité culinaire du pays. De jolis coups de pata negra en perspective ! Son tombé et sa coupe admirables ont favorisé une belle entame de championnat. Les adversaires du club ont vite compris qu’ils n’avaient affaire ni à des chèvres, ni à des bourrins. Le nom de l’équipementier éleveur et producteur de cette denrée rare ne semble pas très lisible. Coppa, peut-être ?

jamon 3