De l’origine et l’utilité de la galanterie.

Décriée par certaines féministes, célébrée par certains artistes, la galanterie m’est toujours apparue comme une forme d’intelligence et d’élégance relationnelles entre femmes et hommes. Un raffinement à la fois civique et sentimental du sexe dit fort envers le sexe dit faible, et réciproquement. Très tôt, l’idée de la femme suzeraine naturelle m’a semblé tellement indiscutable que je ne comprenais même pas l‘occurrence d’un débat à ce sujet. Le concept ne pouvait être (et surtout avoir été) que salutaire à tous points de vue.

Cela est manifeste dès les premières leçons d’histoire, à moins de faire une fixette sur (suite…)