COUPE  DAVIS  DERNIÈRE

Il n’y a pas eu de miracle ce dimanche 25 novembre 2018 à Lille. La fessée commencée samedi avec les défaites en trois sets de Chardy et Tsonga s’est achevée avec celle de Lucas Pouille, encore en trois sets, face à Marin Cilic. Bien que la France n’ait pas su montrer son meilleur profil, elle n’a pas à rougir d’avoir cédé aux coups de boutoir des Croates. Yannick Noah a confirmé que la barre était trop haute. Il a ajouté : « On s’est fait défoncer » ! Espérons que cette déculottée ne laissera pas trop de traces par la suite dans un effectif qui sera désormais sous la férule d’Amélie Mauresmo.

RÉTABLISSEMENT  ?


Deuxième des trois journées de la finale de Coupe Davis 2018 : le double français Mahut-Herbert vient à bout de son homologue croate Dodig-Pavic. Il aura fallu quatre balles de match et un tie-break au quatrième set pour que la victoire sourie enfin aux protégés de Yannick Noah. La paire française (c’est le terme consacré) a redonné le sourire, et un peu d’espoir, au sein du clan tricolore, mais la France demeure tout de même dans une position assez compliquée, voire inconfortable, pour la suite des événements et les deux derniers simples de dimanche.

 

ÇA  DÉVISSE


Coupe Davis : France 0 – 2 Croatie. À l’occasion de la dernière édition du tournoi dans sa formule historique, les Français Jérémy Chardy et Jo-Wilfried Tsonga ont perdu leurs deux premiers matches en trois sets secs. L’ultime finale est bien mal embarquée. Cela n’est pas encore une déculottée mais ça commence à y ressembler beaucoup. Tous nos espoirs résident à présent dans la performance et le jeu plus séduisant de notre double. Quoi qu’il en soit, comme le prétendait notre cher baron Pierre de Coubertin, l’important c’est de participer. Et toujours garder le sourire.

VENDREDI  NOIR



Black Friday… le Vendredi Noir ! « Encore une vaste connerie qui nous vient des Américains ! Tu parles d’une aubaine ! C’est un véritable fléau, une calamité sans nom, et tout le monde court s’y vautrer les yeux fermés ! » s’emporte mon amie Teresa, qui est Mexicaine. Étant donné les tensions actuelles entre les deux états, on pourrait aisément accuser Teresa d’un léger parti pris, mais certains partis pris constituent malgré tout de précieux raccourcis pour aller à l’essentiel. Bizarrement, pour accéder sans détour au Black Friday, il faut d’abord passer par la case Thanksgiving… (suite…)

RELANCE  ?

Mercredi 21 novembre 2018 : cinquième journée de blocage des gilets jaunes… Le mouvement national semble s’essouffler peu à peu. Les organisateurs cherchent un moyen de relancer l’action.

FRAUDE  FISCALE…


Il y a des photos qui en disent aussi long que les titres…

Mais le big boss de Nissan et Renault, qui émargeait à 16,5 millions d’euros l’année dernière, a-t-il réellement quelque chose à craindre du fisc ? Les requins se font rarement la guerre entre eux. Par définition, ceux qui prennent le plus sont ceux qui donnent le moins.

DÉBRAYAGE  FILTRANT

Journée d’action nationale du samedi 17 novembre 2018 ––– Je soutiens catégoriquement, sans aucune restriction et dans les moindres détails, y compris les risques de débordement, à la pompe ou ailleurs, les initiatives de tous les Gilles et John de France. En espérant un bel effet tache d’huile

À  DÉCOUVERT


Ma copine Sue : « Vu le prix de l’essence, tu fais trois pleins et t’es presque à poil pour la fin du mois ! »
Mon voisin du dessus : « Le mois prochain, j’emménage en face d’une station service ! »

FOREVER  YOUNG


Neil Young, immense chanteur-guitariste folk/rock des années 1970, a longtemps fait partie, dans mon esprit, des artistes américains. En réalité, il est né le 12 novembre 1945 à Toronto, au Canada. En 1965, il émigre en Californie et rencontre un autre chanteur guitariste du nom de Stephen Stills. Du haut de leurs vingt ans, ils se lancent dans la grande aventure et se font remarquer sur la scène musicale avec leur groupe baptisé Buffalo Springfield. En 1968, Neil Young entame une carrière solo avec son propre groupe, Crazy Horse, mais un an plus tard, en 1969, il rejoint le trio Crosby, Stills and Nash. Ils prennent part au festival de Woodstock, où Neil Young refuse d’être filmé, puis sortent l’album Déjà Vu en 1970. (suite…)

ÉNIÈME  ANNIVERSAIRE


Avec lui, on ne compte plus… Les années, les musiques de films, les souvenirs et les frissons qu’il a fait passer. Ennio Morricone, né le 10 novembre 1928 à Rome, est un génie de la transmission. Transmission sonore évidemment, mais transmission de l’émotion, aussi et surtout. Un peu comme si ce compositeur et chef d’orchestre exceptionnel avait trouvé le fil invisible, l’écheveau sentimental qui relie oreille, cœur, cerveau… jusqu’à peut-être aller un peu plus haut. (suite…)