CITATION


« La femme idéale est celle qui laisse à l’homme le dernier mot en sachant qu’elle pourrait en ajouter encore un autre. »

Philippe Bouvard

« The ideal woman is the one who let the man have the last word, knowing that she could add one more. »

FRAUDE  FISCALE…


Il y a des photos qui en disent aussi long que les titres…

Mais le big boss de Nissan et Renault, qui émargeait à 16,5 millions d’euros l’année dernière, a-t-il réellement quelque chose à craindre du fisc ? Les requins se font rarement la guerre entre eux. Par définition, ceux qui prennent le plus sont ceux qui donnent le moins.

RÉCESSION GÉNÉRALEGLOBAL CRISIS

De graves menaces pèsent sur les grandes fortunes.
Partout dans le monde, la situation des riches devient de plus en plus précaire…

The great fortunes are under serious threats.
All around the world, rich people are falling in a very precarious position…

Le Journal de Presque 17h17

Par Jupiter ! Chaque jour à 17 heures, du lundi au vendredi, la joyeuse équipe de Charline Vanhœnacker et Alex Vizorek triture allégrement l’actualité sur les ondes de France Inter. Cerise sur le clafoutis, une revue de presse échevelée du cervelet extraie les pépites du moment. Intitulée Le Journal du Presque 17h17, ce genre de zapping radiophonique des news vaut le coup d’oreille. Témoin auriculaire, l’édition de ce lundi 15 octobre 2018…


Cliquer sur le bouton start dans l’encadré France Inter pour démarrer l’écoute ou passer par le lien :
https://www.franceinter.fr/emissions/le-journal-de-presque-17h17/le-journal-de-presque-17h17-15-octobre-2018

 

Brèves de Comptoir au Féminin

« – T’as vu la nouvelle mini-robe de Julie, entièrement zippée de bas en haut ?

– Ouais, avec l’ouverture éclair dans le dos.

– Tu veux dire la fermeture éclair ?

– Non, non, je maintiens : l’ouverture éclair… »


(Discussion entre deux bonnes copines, à propos d’une troisième, sur la terrasse du Café Léopard, boulevard Voltaire à Paris)

 

@ robe zip dos

PROGRAMME  COURT

C’est la rentrée pour tout le monde, y compris les accrocs du ballon rond.
Attention : tout usage abusif finit par faire perdre la boule.
Bien plus dangereux qu’un lavage de cerveau.