UNE AFFAIRE D’ÉTAT… D’ESPRIT !

BB Ciné

Un matin de l’année 2009, ma directrice de casting préférée m’appelle à propos d’un long métrage en cours de réalisation.
Allo Brigitte, c’est Fabienne. Je suis à la recherche de cinq personnages transsexuels pour le tournage d’un film à Paris.
– Ah, ah… Intéressant ! Voici une journée qui commence bien…

(suite…)

La TransMobile !

transparent acrylic car 2

Batman qui frime au volant de sa batmobile, le pape qui parade en papamobile, la jeunesse qui surfe sur téléphone mobile, le macho égocentrique qui ne jure que par son automobile… Chaque représentant d’une classe ou d’une époque a son mobile. (suite…)

FLAMBOYANTE

1932506_375792415909527_3902259855013878828_o

Combustion Engine

She’s the best friend of a good friend of mine. She’s blond but it’s just an unfortunate coincidence. She requested her name not to be revealed, so that nobody can recognize her. His friend, the car owner, is not yet aware. Howerer, he did tell her that sometimes she should use anoher gear than the first one.

Retour de flamme

C’est la copine d’une copine. Elle est blonde mais c’est un malencontreux hasard. Elle a demandé à ce que son prénom ne soit pas révélé, afin qu’on ne puisse pas la reconnaître. Son copain, propriétaire de la voiture, n’est pas encore au courant. On lui avait pourtant bien dit qu’il fallait de temps en temps utiliser une autre vitesse que la première.

Anniversaire

Il est né le 17 mars 1966 et franchit donc le cap du demi-siècle en cette année 2016.
Pour ses interprétations féminines très personnelles aux côtés de son complice Antoine De Caunes, à la grande époque de Canal +, José Garcia méritait de figurer en bonne place ici, dans un répertoire transformiste d’un autre genre.
En l’honneur de celui qui, sur cette chaîne aujourd’hui bien pâlichonne, fit alors rimer travestissement avec divertissement, Happy Birthday Simone, Claudia et autres Cindy…

News from Joanna  /  Des nouvelles de Joanna

Sainte Anne Paris

News from Joanna

For some time, I had no news from my friend Joanna and I started to be a little bit worried. By chance, I just received a letter from her and I feel almost safe. Here is the exact content of her letter.

Hello Dear Bridget,
As I do not have facebook, I try to make friends outside this network by applying the same rules.
Thus, everyday I go down into the streets and explain to the passersby what I ate, how I feel, what I did the day before, what I am doing right now and what I’ll do tomorrow.
I show them pictures from my sister, my nephews , the dog I had, the cat that I’ll probably get, the goldfish won at the funfair, my brother riding a bicycle and my mother ironing before going back to sewing.
I also listen to the people talking and take part in their discussion. Then I shout « like » raising high my thumbs.
Then I encourage them to tell me all about their secrets so that I can share them immediately with my housekeeper or my baker.
And I can tell you that it works quite well. I already have five loyal followers ; two ambulance drivers, one psychotherapist and two policemen.

 

Des nouvelles de Joanna.

Depuis quelques temps, je demeurais sans aucune nouvelle de mon amie Joanna et cela commençait à légèrement m’inquiéter. Par bonheur, je viens de recevoir une lettre de sa part et je suis presque rassurée. Je vous livre ci-dessous la teneur exacte de son courrier :

Chère Brigitte, bonjour.

Comme je n’ai pas Facebook, j’essaie de me faire des amis en dehors du vrai Facebook mais tout en appliquant les mêmes principes.

Alors tous les jours, je descends dans la rue et j’explique aux passants ce que j’ai mangé, comment je me sens, ce que j’ai fait la veille, ce que je suis en train de faire aujourd’hui, ce que je vais faire demain… Je leur montre des photos de ma sœur, de mes neveux, du chien que j’ai déjà eu, du chat que je vais peut-être avoir, du poisson rouge gagné à la fête foraine. Je leur propose aussi une petite vidéo de moi en train de faire mes courses, de mon voisin en train de laver sa voiture, de mon frère en vélo et de ma mère qui fait du repassage avant de se remettre à sa machine à coudre.
J’écoute aussi les conversations des gens et je m’en mêle, puis je m’exclame : «j’aime !» en levant les pouces bien haut. Je les encourage ensuite à me faire des confidences sur leurs petits secrets pour que je les partage aussitôt avec ma concierge ou ma boulangère.

Et ça marche : actuellement j’ai déjà cinq personnes qui me suivent : deux ambulanciers, un psychiatre et deux policiers !

police-auto

AQUAPLANING

11017553_439488772873224_288477463201258281_n

La miss météo avait pourtant mis en garde la France entière : semaine détrempée et précipitations conséquentes.

Ce matin, ma copine Océane me passe un coup de fil de détresse : « Je crois que je viens de noyer le moteur ; impossible de redémarrer ! »

Je lui demande si elle a bien vérifié les niveaux ?

Excédée, elle me répond qu’on n’est vraiment pas sur la même longueur d’ondes…

BFC

Brèves de Comptoir au Féminin

« – T’as vu la nouvelle mini-robe de Julie, entièrement zippée de bas en haut ?

– Ouais, avec l’ouverture éclair dans le dos.

– Tu veux dire la fermeture éclair ?

– Non, non, je maintiens : l’ouverture éclair… »
(Discussion entre deux bonnes copines, à propos d’une troisième, sur la terrasse du Café Léopard, boulevard Voltaire à Paris)

 

@ robe zip dos

LES BONS CONSEILS DE TATIBRIBRI

LES BONS CONSEILS DE TATIBRIBRI

@ déménagement

 

Vous devez déplacer des meubles dans votre salon et le gentil déménageur qui s’était engagé à œuvrer dans ce sens vous fait lâchement faux bon au dernier moment ? Qu’à cela ne tienne !
Employez la technique de la déménageuse avertie invertie.

N’abordez pas le problème frontalement mais faites dos à la difficulté et à l’objet à manipuler. Prenez appui avec les mains bien à plat afin de ménager vos ongles et éviter une fracture de kératine toujours très contrariante. Cambrez et maintenez vos jambes à bonne distance de tout obstacle susceptible de filer un bas lors d’un contact inopiné fort préjudiciable. Plantez résolument vos talons à l’aplomb de votre buste afin que rien ne vrille inopportunément (ni vos talons ni votre chute de reins) et appliquez une poussée horizontale adaptée à l’élément à manipuler. Une légère pression des fesses en complément de la poussée imprimée par les bras peut être envisagée le cas échéant.

Technique idéale pour les accessoires de type fauteuil (ici un rocking-chair), petite commode, coiffeuse, etc…
À déconseiller pour les armoires à glaces ou lit à baldaquin.