RADIO  TV  NOSTALGIE


Dans la série clip nostalgie, le méga-tube de l’été 1997 : Barbie Girl ! Cette chanson, que l’on doit au groupe dano-norvégien Aqua, met en scène une Barbie et un Ken à peine plus kitsch que nature. À l’époque, cela n’avait pas plu du tout à la société Mattel. Le fabriquant de jouets avait accusé le groupe d’eurodance d’avoir usurpé et violé l’image de Barbie en la transformant en objet sexuel et en portant atteinte à sa réputation. Les artistes scandinaves avaient rétorqué que : « Mattel avait imputé sa propre interprétation aux paroles de la chanson et que MCA Records ne laisserait pas leur single à succès se faire censurer ». Non seulement Mattel fut vigoureusement renvoyé dans les cordes, mais ce procès assura un regain de publicité au clip et à la chanson qui n’en avaient pas vraiment besoin pour grimper au sommet des hit parades dans le monde entier.  Le titre se vendit à plus de 8 millions d’exemplaires. Comble d’ironie et de mémoire courte, depuis 2009, Mattel utilise, sans le moindre scrupule, la rythmique de Barbie Girl Aqua pour ses publicités télévisuelles. La notion de viol de l’image et la transformation de leur chère Barbie en objet sexuel ne semble pas gêné outre mesure les géniteurs de la célèbre poupée dès que cela se convertit en millions de dollars… Aqua devrait peut-être songer à leur intenter un procès pour proxénétisme artistique ?

BULLES  DE  FLIPPER


Et dire qu’en trente ans, j’ai du griller des milliers de clopes pour ne jamais parvenir à atteindre le dixième du résultat 200 % écolo qu’ils obtiennent sous l’eau !!!

EURÊKA  !!!

Un tout nouveau vaccin anti-Covid-19 a bel et bien été mis au point en Russie.
Son efficacité, ainsi que l’absence d’effets secondaires, vient d’être confirmée par la présidence.

PRÉCAUTION  D’USAGE



Chaque fois que ma fille adorée entame une nouvelle relation, je lui offre un nouveau T-shirt…
Une sorte d’attention paternelle qui a valeur d’avertissement liminaire.
On aime que les choses soient claires dans la famille.

NOUVELLE  VARIÉTÉ  D’AGRUME  !

À force de filer le bac à tout le monde, celui des fruits et légumes déborde d’incongruités baignant dans leur jus 100 % dégradable. Le français est certes une langue vivante, mais cette évolution hystérique lui fait aujourd’hui friser l’apoplexie… Et bientôt manger les pisse au lit par la racine.

LE  FRIC,  C’EST  PAS  SI  CHIC  !


Marcel n’a jamais fait dans la dentelle, et c’est pour ça qu’on l’aime. En un dix minutes express, il nous livre sa vision des choses à propos de l’affaire Epstein. On savait que les gros de ce monde (et non les grands, car il n’y a jamais eu aucune grandeur chez ce type de personnages) étaient bien vérolés par l’argent, mais le cercle vicieux prend des proportions de plus en plus effrayantes. Comment imaginer qu’autant de vieux vicelards, et de vieilles roulures, puissent continuer à dominer le monde par des procédés aussi répugnants et des politiques aussi abjectes ?