C’EST LA TANSION QUI COMPTE !



En me baladant sur un grand boulevard du 11ème arrondissement parisien, je tombe en arrêt devant une porte d’immeuble fraîchement repeinte. Le motif de mon arrêt n’est pas tant la porte en elle-même que l’écriteau qui y est apposé. Amusé de me voir prendre en photo l’objet du délire, un passant goguenard me souffle : « Une langue vivante est une langue qui évolue… » Je vérifie la définition sur wikiblabla : « Une langue est dite vivante lorsqu’elle a des locuteurs qui l’utilisent spontanément pour la communication interpersonnelle. Langue pour laquelle il existe des locuteurs natifs ». En l’occurrence, il s’agit d’une communication très personnelle de locuteurs particulièrement naïfs. Dans ce jeu de massacre, une question me vient aussitôt à l’esprit : par quel miracle le mot peinture a-t-il été épargné ? Je me demande aussi si, parfois, certaines langues vivantes ne préféreraient pas être mortes. Et rester figées à jamais dans leurs formes originelles.

 

JE  TE  VOIS  !


Sting, de son vrai nom Gordon Matthew Thomas Sumner, né le 2 octobre 1951 à Wallsend, dans le nord de l’Angleterre, vient de souffler ses 68 bougies. Ça ne nous rajeunit pas, lui comme nous. On se souvient tous du groupe Police, qu’il forma dès 1977 en compagnie de Stewart Copeland à la batterie et Andy Summers à la guitare électrique. Fin 1979, deux titres emblématiques, “Message in a Bottle” et “Walking on the Moon”, imposèrent le trio sur la scène internationale et le projetèrent vers un succès fulgurant. Beaucoup ignorent que cela faillit ne jamais arriver. (suite…)

KATASTROFF  !


Jacques Brel disait : « Il ne faut pas jouer les riches quand on n’a pas le sou ». Brigitte Boréale confiait : « Il ne faut pas chausser du 5 inches quand on tient pas dessus ». On a tout de même un peu mal pour elles…

DID YOU NOTICE ?     VOUS AVIEZ REMARQUÉ ?

clicclac photophoque

Avec les photos de groupe ou de vacances, c’est souvent la même histoire. Il y en a toujours un qui se croit malin et qui trouve le moyen de venir faire le pitre juste devant l’objectif au moment précis où vous appuyez sur le déclencheur !

With group or holidays pictures, it is always the same story. There is always someone playing the wise guy and fools around just in front of the lens at the very moment you take the picture !

VIVE  LES  MARIAGES  GAIS  !!!


Qui a prétendu que l’église catholique n’était pas favorable aux mariages gais ? Et aux prêtres du même nom. Comme il est dit dans « Mamma Maria », la chanson bien nommée  de Ricchi e Poveri, qui est ici parfaitement choisie pour l’occasion : « Ha un filtro contro la gelosia e una ricetta per l’allegria. Legge il destino ma nelle stelle, e poi ti dice solo cose belle. Mamma Maria… » (Elle possède un philtre contre la jalousie et une recette pour la joie. Elle lit le destin mais dans les étoiles et ensuite elle ne te dit que des choses belles. Mamma Maria…) Dans son église joyeuse, ce prêtre distille l’allégresse avec un enthousiasme si communicatif que plus rien d’autre ne compte. (suite…)

WHO’S WHO ?
QUI EST QUI ?

Who is the actor and who is the director ?
Who is watching who ?
Where is the stage and where is the backstage ?
The amazing thing with dolphins is that they raise huge questions to humans, pretending to respond to small sollicitations.

And always with a big smile !

Qui est l’acteur et qui est le metteur en scène ?
Qui est spectateur de qui ?
Où se trouve la scène et où se trouve la coulisse ?
Ce qu’il y a d’étonnant avec les dauphins, c’est qu’ils posent aux humains d’énormes questions en faisant mine de répondre à de petites sollicitations…
Et toujours avec le sourire !