LES CENT TRANSSEXUELS ET TRANSGENRES LES PLUS INFLUENTS

@ 100 trans

C’est sous ce titre quelque peu sommaire que lintern@ute.com a édité un répertoire regroupant effectivement une centaine de personnes impliquées dans la reconnaissance de la trans-identité dans le monde.

Ces nombreux mini-portraits valent par leur diversité et les époques très différentes auxquelles ils font référence. On peut regretter qu’ils soient parfois très succincts au niveau des textes, mais le propos initial était probablement de regrouper un grand nombre de cas et de contextes psycho-sociologiques.
De ce point de vue, on peut admettre que le pari est globalement réussi… en espérant qu’il puisse également prolonger l’acceptation et la réflexion sur le sujet.

Cliquer sur le lien ci dessous pour avoir accès à la sélection de lintern@ute :

http://www.linternaute.com/actualite/societe/1226859-ces-stars-ont-change-de-sexe-les-100-transsexuels-et-transgenres-les-plus-influents/1227847-andreja-pejic-mannequin

FROM  BOY  TO  GIRL
DE  GARÇON  À  FILLE

Si l’habit ne fait pas toujours le moine, le maquillage fait parfois la madone.

You can’t judge a book by its cover… Like a virgin and a material girl !

What’s The Matter ?

brigitte-pi3……© Photographie Pascal Ito

Un vernis en train de sécher ? La fin des soldes ? Un contrôle d’identité ? Une souris sur le lino ? Une araignée au plafond ? Un miroir mal élevé ? Une copine décolorée ? Un fer à repasser oublié ? Un dragueur surexcité ? Un bas qui vient de filer ? Un serment parjuré ? Un envol reporté ? Une question trop osée ?
Ou la certitude d’assumer sa différence, avec l’habitude d’en faire un peu trop pour obtenir de la société le juste assez ?

A nail polish drying? The beginning of the sales? An ID control? A mouse on the lino? Have bats in the belfry? A rude mirror? A bleached girlfriend? A forgotten iron? An overexcited womanizer? Ladded stockings? A baffled oath? A delayed take off? A too daring question?
Or the certitude to accept our difference, with being used to go a little too far in order to get just enough from society?

À  L’ÉPOQUE,  MA  FILLE  MORGANE  AVAIT  14  ANS…


La récente vidéo publiée par ma fille Morgane, qui avait participé à Secret Story 5 pour défendre la cause du troisième genre, a suscité de nombreuses et nouvelles questions quant à ma transidentité. À l’époque de mon coming out, et de mon implication dans Pink tv, elle avait 14 ans. Thierry Ardisson m’avait alors invitée dans son émission “Tout le monde en parle” pour me tirer, en tout bien tout honneur, le portrait.  Cette interview fut la plus sensible et la mieux documentée de toutes celles réalisées à mon sujet au cours de ces quinze dernières années. Dans une ambiance décontractée, avec les clins d’œil complices de Laurent Baffie et de Michèle Bernier, j’avais pu m’exprimer en toute liberté et sincérité, avec un temps de parole et une attention devenus bien rares aujourd’hui. Cela ne nous rajeunit pas, mais l’avantage, avec les anciens portraits télévisés, c’est qu’ils jaunissent moins vite que sur le papier…

Et en prime, le Pink Portrait qui concluait la soirée…

WORLD’S  VELYN

Il y a des rencontres qui illuminent une journée, qui saisissent l’instantané mais qui flashent la mémoire dans la durée, un peu comme une lumière douce et diffuse qui ne voudrait pas s’en aller. La photo du moment prend un éclat tout particulier. On en conserve un souvenir à la fois précis et indécis, qui rebondit subrepticement entre quelques détails insolites pour finalement s’arrimer à l’essentiel. Question de feeling ou de longueur d’ondes. De regard et d’écriture, aussi. (suite…)

TANGO  TANGO


La résonance d’une danse fusionnelle… Et la vision de Brigitte Boréale du tango argentin, sur le plateau du Set, à Pink tv, en compagnie de Marie Labory, Christophe Beaugrand, Jean Luc Roméro, Misia, et sous le regard attentif d’un séduisant danseur de tango venu tout droit d’Argentine…

HALLOWQUEENS

 

hallow-bc3g

C’était il y a treize ans à peine, il y a treize ans déjà. Sheila, Brigitte, Giovanna et Samantha, l’un des quatuors majeurs du groupe BC3G (Bon Chic 3ème Genre), partaient à l’aventure un soir mémorable d’Halloween, non loin de la pyramide du Louvre… On ne les revit jamais sous une telle apparence, mais elles, depuis cette nuit mystérieuse, ne se perdirent plus de vue.

It was barely 13 years ago.  Sheila, Brigitte, Giovanna and Samantha, one of the major quatuor of the BC3G group (Bon Chic 3rd Gender), saw where the wind took them on a memorable Halloween evening, not far from the Louvre Pyramide, in Paris… They were never seen again with such a look, but themselves, after this mysterious night, never lost touch with one another…

SITTING  TRANS



Parfois, pour ne pas dire souvent, les beautés transgenres complexent un peu sur leur taille. Elles aimeraient la réduire de quelques centimètres, afin de chausser des talons encore plus hauts ! Délicieux paradoxe de la féminité exacerbée. Alors, elles ont trouvé la parade. Pour ce hit-parade remarquable, bien que non exhaustif, elles ont décidé de rester assises.

Sometimes, not to say often, transgender beauties complex a little on their height. They would like to reduce their size by some centimeters in order to put higher heels on! Charming paradox of increased feminity. So they found a solution. For this outstanding but non exhaustive hit parade, they stood seated.

ASSOCIATION  DE  PENSÉES

 

« Mon corps est cette part du monde que mes pensées peuvent changer. »
Georg Christoph Lichtenberg
« My body is part of this world that my thoughts can change. »

« Si l’on doit se conduire mal, il vaut mieux être bien habillée qu’en tenue négligée. »
Oscar Wilde
« If you will behave badly, you’d better be well dressed than wear sloppy clothing. »

À  L’AFFICHE  !

La triste nouvelle est tombée lundi matin. Christina, une copine du douzième arrondissement a laissé un message sur ma boîte vocale vers 8h30 : « Hello Brigitte. Je vais arriver à mon boulot dans quelques minutes. Comme tous les matins, je suis passée par la rue Jules Vallès et je viens de m’apercevoir que notre affiche fétiche du numéro 4 a été arrachée ! Ça m’a fichu un coup ! Depuis le temps qu’elle était là… j’avais pris l’habitude de lui faire un petit clin d’œil à chacun de mes passages. Elle va vraiment me manquer ! » À nous aussi. Et pas qu’un peu. (suite…)