INGRID COURREGES

LA  RÉSISTANCE  EN  CHANTANT

Il y avait déjà la victoire en chantant. Il y a désormais la résistance en chansons. Ingrid Courrèges en est l’une des représentantes les plus inspirées. Reprenant la chanson de Cookie Dingler “Femme Libérée”, elle a calqué sur ce tube de l’année 1984 des paroles qui résonnent singulièrement avec le contexte pandémique de cette fin 2020. Mis en ligne sur YouTube le 14 novembre dernier, le clip vidéo devrait dépasser les 100.000 vues dès la première semaine. L’artiste livre avec cette adaptation originale ses interrogations et ses humeurs de « femme plus si libérée que ça ». Elle chante tout haut ce que beaucoup commencent à ruminer tout bas.

Ingrid Courrèges avait déjà produit un coup d’essai intéressant dans ce même registre en juin dernier. Transformant la chanson de Florent Pagny “Ma liberté de penser”, en une adaptation intitulée “Sa liberté de soigner”, elle avait rendu hommage, sans jamais le nommer, à un célèbre professeur marseillais que les lobbies pharmaceutiques avaient tenté en vain de décrédibiliser.

Cette résistance via la chanson française est presque une ironie du sort pour celle qui suivit des études de médecine, avant d’opter pour la radiologie, puis de démissionner suite à une blessure et un arrêt maladie propice à la réflexion. Elle avait alors tout plaqué pour vivre pleinement sa passion artistique. Reprenant le piano (débuté à 4 ans), la guitare, le chant et la danse, Ingrid Courrèges est montée à Paris en 2012, avec la ferme intention de suivre sa voix… et la faire entendre sur le devant de la scène. Paradoxalement, c’est peut-être la fermeture des salles de spectacle qui va accélérer son ascension vers le succès grâce à ses performances sur Internet.

 

One thought on “INGRID COURREGES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *