MAINS COURANTES

JEUX DE MAINS

brigitte-pi1 © Photographie Pascal Ito

Qu’on s’étire le matin, qu’on dise «non merci, jamais de pain» avec le gratin, qu’on en tende une pour le baisemain, qu’on garde l’autre pour demain, qu’on les agite ou qu’on les dissimule, nos mimines sont des mimiques qui, souvent, en disent plus long que notre mine. En certaines inversions, on dirait même que les expressions du visage ne font que leur prêter main-forte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *