IN EXTREMIS

DERNIER   RAPPEL


Il est encore temps de vous rattraper si vous avez zappé la date fatidique et que vous vous souvenez subitement que la fête des pères tombe aujourd’hui. Trouver à la dernière minute un cadeau pertinent sera moins évident que pour la fête des mères (il y a toujours un fleuriste ouvert quelque part le dimanche) mais la mission n’est pas impossible. Au pire, rédigez un “bon pour”  un resto ou un spectacle à une date ultérieure, dès que le coronavirus nous aura complétement lâché les baskets (pour une fois qu’il peut servir à quelque chose, celui-là). Dans tous les cas, affrontez la situation avec optimisme et enthousiasme, y compris par téléphone. Ne vous confinez surtout pas dans un silence coupable, car les foudres paternelles peuvent être terrifiantes lorsqu’elles basculent du côté obscur de la force…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *