EUROVISION RETRO 20

DANA  INTERNATIONAL


La finale du grand concours Eurovision de la chanson 2019 se joue à Tel-Aviv, en Israêl, ce samedi 18 mai 2019. À cette occasion, il n’est pas inutile de donner un petit coup de rétro-projecteur sur une artiste très particulière, qui marqua l’histoire de cet événement et qui, aujourd’hui plus que jamais, demeure en phase avec lui de par sa nationalité israélienne.

Cette chanteuse se nomme Dana International et elle fut la première concurrente transgenre à remporter le concours de l’Eurovision dès 1998, avec le titre “Diva”, qui lui allait comme un gant. C’était il y a vingt ans déjà, bien avant la drag-queen Conchita Wurst et sa victoire pour l’Autriche en 2014, avec le titre “Rise Like a Phoenix”. En 2019, la polémique autour de la candidature française de Bilal Hassani parait bien mesquine et fort éloignée du seul critère de référence acceptable : la performance vocale et musicale. Sur ce point, Dana et Conchita furent, chacune à sa manière, irréprochables. Le public jugera par lui-même la qualité affichée par la 64ème édition de cet événement international, dont le slogan est “Dare to Dream” (Ose Rêver). Cette année, pas moins de 41 pays sont en lice dans ce qui demeure l’un des plus anciens programmes télévisés au monde. Audience maximale assurée. En 2018, plus de 5 millions de téléspectateurs français avaient répondu présents devant leur poste de télévision, alors qu’au niveau international, ils étaient plus 186 millions !

Outre cette popularité et son énorme côte de sympathie auprès du grand public, toutes catégories d’âge confondues, le concours Eurovision de la chanson a acquis au fil des années une réputation très gay-friendly. Dana International fut sans doute l’un des maillons essentiels de cette chaîne artistique à forte résonance psycho-sociologique. La musique adoucit les mœurs, c’est bien connu. Quand elle les fait progresser, c’est encore mieux.



Avant et après sa victoire dans le concours Eurovision de la chanson 1998, Dana International intégra dans son répertoire des créations et interprétations qui affirmèrent, bien qu’il n’en fut nul besoin, l’étendue de son talent et le rayonnement de sa personnalité dans des registres différents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *