PRÉSERVATIF VEGAN !

VEGAN ET SANS GLUTEN !


De quelque nature qu’il soit, l’accouplement protégé se devra désormais d’être moins bestial ! Au sens consumériste du terme. Un nouveau type de préservatif, vegan et sans gluten, vient de pénétrer le marché français. Les mauvaises langues prétendent qu’il s’agit d’une initiative de mauvais goût, qui n’a d’autre but que celui de surfer sur la vague du bio and co pour assurer la promotion et les ventes d’un produit qui n’est pas si nouveau. Dans le même temps, les intégristes de la cause végétaliste et les défenseurs de la cause animale saluent cet article jouissant d’une réputation sans tache. Faux débat ou vrai problème ?

Dès 2006, la marque australienne Glyde avait attiré l’attention du public sur ce sujet, et le sceau “Vegan Flower” sur ses préservatifs. Ce label, décerné par la puissante Vegan Society, attestait déjà de leur virginité au niveau d’une composition excluant tout additif d’origine animale. Était-ce bien nécessaire ? Les préservatifs n’étaient-ils pas tous déjà fabriqués en latex, cette substance végétale obtenue à partir de l’hévéa ou arbre de caoutchouc ? Oui et non. La matière première était effectivement végétale, mais certains éléments étaient (et sont encore) ajoutés durant sa transformation pour améliorer sa résistance et son élasticité. Parmi ces additifs, une protéine issue du lait bovin : la caséine. Glyde trouva la parade en la remplaçant par un extrait de chardon.

Au début des années 2010, la cote du préservatif vegan se mit à gonfler de manière significative. Son essor fut source de créativité raisonnée. Fair Squared, qui, comme son nom ne l’indique pas, est une entreprise allemande, s’engouffra dans la brèche en couplant obligations véganes et engagements dans le commerce équitable. Aujourd’hui, cette marque poursuit sa démarche en communiquant beaucoup sur une volonté éco-responsable : respect de l’écosystème des régions productrices de latex (au sud de l’Inde), plantation d’arbres, préservatifs compostables…
Depuis peu, une jeune startup berlinoise chasse sur le même territoire en y ajoutant humour et design. Einhorn, licorne en allemand, développe une gamme de préservatifs similaires, mais emballés comme des friandises ou des thés précieux. Outre le graphisme, les couleurs chatoyantes et les motifs très esthétiques des conditionnements individuels, des boîtes distributrices et des notices originales sont réalisées dans le même esprit décalé et ludique.

En 2017, la Suisse s’est introduite dans la bataille avec la marque Green Condom. Être adoubé par la Vegan Society ou par l’association PETA (Pour une Éthique dans le Traitement des Animaux), c’est très bien mais cela ne suffisait pas à Gabriella Lods, la créatrice genevoise. En plus d’être 100 % vegan, ses préservatifs sont maintenant garantis sans gluten et sans paraben. Plus aucun risque d’allergie ou de perturbation endocrinienne. Dans le sillage de Green Condom, et dans un souci de transparence totale, de plus en plus de consommateurs militent pour imposer à tous les fabricants de préservatifs la publication sur leurs emballages ou notices de la liste exhaustive des éléments entrant dans la composition de leurs produits. En 2018, il parait effectivement aberrant qu’un article qui touche d’aussi près l’intime de l’humain ne soit pas soumis à une obligation de ce type. Cela rappelle le récent questionnement à propos des tampons hygiéniques et des couches culottes.

Écologie contre économie : quel éco-responsable êtes-vous ? Tel est le nœud gordien qu’il faudra trancher un jour ou l’autre. Avec un prix oscillant entre 8,50 et 13 euros la boîte de 10 unités, la nouvelle génération de préservatifs semble progresser en terme d’accessibilité financière. Le rapport qualité/prix s’améliore mais on est loin de l’extase. Le préservatif vegan et sans gluten n’est pas encore à la portée de toutes les bourses. À moins que votre distributeur ne vous fasse une fleur.

One thought on “PRÉSERVATIF VEGAN !

  1. C’est un peu bete de dire sans gluten pas d’allergie, je suis vraiment allergique au latex et je préfère les skyn completement en produit de synthèse non naturels mais non allergisants lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *